Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller au contenu Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.
Journée internationale des personnes handicapées - 3 décembre 2015.

Journée internationale des personnes handicapées

Icône YouTube.Une version en langue des signes québécoise (LSQ) de cette pageCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. est disponible dans la chaîne YouTube de l'Office.

Un thème en action!

Tendre vers une société inclusive, c’est prendre des initiatives qui permettent à l’ensemble des individus constituant la communauté d’y participer, de s’y reconnaître et d’y contribuer. Parmi ces individus se trouvent, bien évidemment, des personnes handicapées. 

En 2015, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a retenu le thème Vers une société plus inclusive : accroître le pouvoir d’agir des personnes handicapées (adaptation libre du thème anglais Inclusion matters : access and empowerment for people of all abilities) pour la Journée internationale des personnes handicapées.

Au Québec, la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et socialeCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. indique notamment que l’Office, les ministères et leurs réseaux, les municipalités et les organismes publics et privés doivent :

  • favoriser l’autonomie des personnes handicapées;
  • les impliquer dans la prise de décisions individuelles ou collectives les concernant;
  • leur offrir la possibilité d’intervenir dans la gestion des services qui leur sont offerts.  

Par exemple, lors de l’élaboration d’un plan de services à l’intention d’une personne handicapée, le respect de son autonomie exige la prise en compte de ses projets et l’octroi des moyens nécessaires à leur réalisation. Ainsi, par sa participation active à la planification des services qui lui sont offerts, la personne peut les influencer.

Vers le haut

Dans une municipalité près de chez vous

Les municipalités ont un rôle particulièrement important à jouer dans le développement d’une société inclusive. L’Office effectue d’ailleurs un travail de soutien-conseil auprès de plusieurs municipalités du Québec, particulièrement auprès de celles devant produire un plan d’action à l’égard des personnes handicapées. 

Rappelons à cet effet que la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et socialeCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. comprend six dispositions à portée inclusive, dont trois concernent les municipalités : 

En analysant les plans d’action produits par les municipalités, l’Office a constaté que les plus remarquables étaient ceux qui avaient été élaborés en collaboration avec des personnes handicapées ou avec des organismes les représentant. Cette constatation démontre l’importance d’impliquer les personnes handicapées et leur famille dans les décisions les concernant.

Par ailleurs, dans leurs actions, les municipalités doivent tenir compte tant de l’environnement physique que social. Des activités de sensibilisation pour lutter contre les préjugés et la discrimination de même que des formations sur l’accueil et la prestation de services aux personnes handicapées constituent donc des avenues intéressantes à considérer. De plus, les municipalités ont tout intérêt à reconnaître le rôle essentiel des familles et à prendre en considération le fait que si une personne handicapée ne peut participer à une activité ou bénéficier d’un service, c’est toute sa famille qui en subira également les conséquences. 

Voici quelques exemples de bons coups identifiés en 2014 et en 2015 dans les plans d’action des municipalités :

  • l’arrondissement montréalais de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension offre les services d’interprètes gestuels pendant les séances ordinaires du conseil d’arrondissement;
  • Saint-Lambert produit des documents simplifiés pour les personnes ayant une déficience intellectuelle ou une faible littératie;
  • Terrebonne délivre gratuitement le permis nécessaire pour l’adaptation des logements.

Vers le haut

Parlons chiffres

Une autre façon d’agir efficacement pour une société inclusive, c’est de bien connaître la situation des personnes handicapées. Pour ce faire, la collecte de données statistiques à leur sujet s’avère indispensable, et le Québec fait bonne figure à cet égard. Ces données serviront à orienter et à élaborer plus efficacement les travaux visant à réduire les obstacles à leur participation sociale.

Selon la Loi, l’Office doit effectuer des travaux d’évaluation de la participation sociale des personnes handicapées. Il s’assure notamment d’obtenir les données des enquêtes les plus récentes réalisées par l’Institut de la statistique du Québec ou par Statistique Canada, ce qui lui permet de dresser un portrait représentatif et complet de la participation sociale des Québécoises et des Québécois avec incapacité. Les domaines étudiés sont aussi variés que le revenu, l’état de santé, les besoins, les déplacements, l’habitation, les communications, l’éducation, l’emploi, les loisirs ou la participation citoyenne. 

Dans le même ordre d’idées, l’Office collabore avec l’Institut de la statistique du Québec et avec Statistique Canada afin de développer de nouvelles enquêtes concernant les personnes handicapées et d’améliorer les enquêtes actuelles.

Par surcroît, l’Office rend disponible l’information statistique qu’il possède par l’intermédiaire de la section Statistiques de son site Web.

Ce ne sont pas toutes les incapacités qui sont apparentes!

Lorsqu’on leur en donne la possibilité, les personnes handicapées contribuent de façon importante à la société. Dans cette optique, une meilleure connaissance de leur potentiel et de leurs besoins apparaît essentielle. 

Il ne faut pas oublier que les incapacités ne sont pas toujours apparentes. Cet élément doit être pris en considération afin d’inclure l’ensemble des personnes ayant des incapacités dans la société et dans son développement, mais également pour éviter les jugements et les situations de discrimination envers les individus dont l’incapacité serait moins visible. Par exemple, ce n’est pas parce qu’une personne ne se déplace pas en fauteuil roulant ou qu’elle n’utilise pas de béquilles qu’elle n’a aucune raison d’utiliser les places de stationnement réservées aux personnes handicapées : elle a peut-être un problème pulmonaire. La lutte contre les préjugés et la discrimination envers les personnes handicapées constitue d’ailleurs l’une des priorités d’intervention de la politique gouvernementale À part entière

Pour en savoir davantage sur la définition d’une personne handicapée, visitez notre page Web Qu’est-ce qu’une personne handicapée?.

Vers le haut

Martin Deschamps s’emporte pour la Journée internationale des personnes handicapées!

Martin Deschamps, porte-parole de la Semaine québécoise des personnes handicapées.
Photo de Martin Deschamps.

Pour souligner la Journée internationale des personnes handicapées, le Mouvement Personne D’abord de Sainte-Thérèse profitera d’un spectacle-conférence privé de 60 minutes offert gratuitement par nul autre que Martin Deschamps. L’évènement se tiendra le 2 décembre.

Madame Tonia Reda a remporté ce prix au terme du concours Martin Deschamps pour emporter!, organisé par l’Office dans le cadre de la Semaine québécoise des personnes handicapées. Elle a décidé d’offrir le spectacle aux membres de son association à la veille de ce jour symbolique.

Mentionnons que son nom a été tiré au sort parmi les 367 personnes inscrites au concours.

Vers le haut

 

Mise à jour : 7 novembre 2016

Besoin d'aide? 1 800 567-1465.
Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.