Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller au contenu Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.

Allocution de madame Anne Hébert, Directrice générale de l'Office

L’allocution prononcée fait foi.

Forum Victo Ville inclusive

Place 4213, Victoriaville
Le jeudi 22 octobre 2015

Monsieur le maire suppléant,

Mesdames et messieurs,

C’est un réel plaisir pour moi de m’adresser à vous ce matin, dans le cadre d’une initiative aussi porteuse que ce premier forum. Je reconnais bien dans le caractère innovateur de cet événement la marque de Victoriaville.

Si nous sommes réunis aujourd’hui, c’est parce que nous souhaitons tous vivre dans une société inclusive. Mais pourquoi la participation sociale des personnes handicapées est-elle si importante?

Une des raisons est directement en lien avec le thème du jour : la rentabilité. C’est simple : notre société a tout intérêt à tenir compte des personnes handicapées. Les employeurs ont besoin de main-d’œuvre, les commerçants ont besoin de clients, les événements touristiques ont besoin de touristes... La participation des personnes handicapées à la société contribue à l’économie et à la vitalité des communautés.

Une autre raison d’accorder une grande importance à la participation sociale des personnes handicapées est en lien avec l’égalité. Si notre société accorde les mêmes droits et libertés aux personnes handicapées qu’aux autres citoyens, elle doit leur fournir les conditions nécessaires pour pouvoir les exercer. On peut bien reconnaître qu’une personne handicapée a le droit de vote, mais si le bureau de vote lui est inaccessible, c’est comme si on lui refusait ce droit. Il nous faut donc ensemble, en tant que société, réduire les obstacles qui empêchent les personnes handicapées d’exercer comme les autres leurs droits, leurs activités courantes et leurs rôles sociaux (comme travailler, se divertir, magasiner…).

La rentabilité s’exprime aussi en termes d’avantages sociaux pour l’ensemble de la collectivité. Lorsque l’on sait que 20 % des familles québécoises inclut une personne handicapée, on peut comprendre l’importance d’adopter une approche qui tient compte de tous les citoyens, qui favorise leur participation et leur qualité de vie.

Depuis longtemps, Victoriaville a une vision claire de l’accessibilité. Elle veut offrir un milieu de vie où chacun peut bénéficier des mêmes services, de façon similaire et autonome, peu importe ses caractéristiques personnelles. Pour y parvenir, elle tient compte des besoins de l’ensemble de la population, incluant ceux des personnes handicapées, dès la conception des projets. De cette manière, elle n’a pas à procéder à des adaptations après coup. Pour Victoriaville, et l’Office partage entièrement cette vision, ce n’est plus aux personnes handicapées à s’adapter à des environnements non conçus pour elles, mais à la société de tenir compte de la diversité des citoyens.

Mais cette belle vision ne se matérialise malheureusement pas d’un coup de baguette magique! Il faut y travailler et se doter d’outils efficaces. Un des moyens privilégiés par le gouvernement pour mettre en œuvre la politique visant à accroître la participation sociale des personnes handicapées est le plan d’action annuel à l’égard des personnes handicapées.

Il s’agit d’un moyen de choix parce qu’il permet de mieux cibler les objectifs à atteindre, en plus de favoriser le suivi et la cohérence des actions. L’Office soutien les organisations dans la production de leur plan d’action et dans leurs autres obligations, comme celle relative à l’accessibilité des biens et des services achetés ou loués par la municipalité, le sujet de notre atelier d’aujourd’hui. Nous avons donc suivi avec intérêt le cheminement de Victoriaville dans le domaine de la participation sociale des personnes handicapées, et je peux vous affirmer que votre Ville produit des plans d’action de grande qualité.

Il faut dire que ce n’est pas d’hier que Victoriaville se soucie de ses citoyens handicapés. Avant même qu’une loi prescrive la production des plans d’action annuels, la Ville avait déjà adopté, en 1999, sa politique d’accessibilité universelle. Et Victoriaville est toujours considérée comme une leader dans le domaine.

Une des clés de cette réussite est certainement la consultation des organismes représentant les personnes handicapées. Elle le fait notamment par le biais de son comité consultatif de la politique d’accessibilité universelle. Je félicite la Ville de consulter ainsi les personnes handicapées.

Réduire efficacement les obstacles à la participation sociale des personnes handicapées nécessite également une démarche de concertation. La Ville ne peut pas tout faire seule, et les organismes ne peuvent pas tout faire seuls.

À quoi bon rendre le trottoir plus accessible s’il y a une marche à l’entrée des commerces? À quoi bon offrir des événements accessibles si les personnes handicapées ne disposent pas de moyens de transport accessibles ou si elles n’ont pas les moyens d’y participer parce qu’elles n’ont pas d’emploi? Les efforts des uns complètent ceux des autres.

Victoriaville a l’habitude de collaborer avec diverses institutions. Elle le fait notamment avec les promoteurs des grands chantiers, comme celui du Carré 150 en ce moment, où elle veille à ce que les lieux soient accessibles.

Au fil des ans, Victoriaville a planifié plus de 600 mesures dans des domaines variés tels que l’accessibilité des immeubles, les loisirs, les communications, le transport, la sensibilisation, etc. Et ces mesures planifiées donnent lieu à de réels progrès : une piscine intérieure accessible et bien équipée, un programme de subvention pour favoriser l’accessibilité des commerces, des infrastructures et des bâtiments municipaux accessibles, un programme de vélos adaptés, et j’en passe. La liste de ses réalisations est longue et plusieurs d’entre elles ont été primées, soit par l’Office ou par d’autres organisations.

Mesdames et Messieurs, je vous invite à poursuivre ensemble le chemin vers une ville inclusive. Seul, on va peut-être plus vite, mais ensemble, on va plus loin.

Si vous rendez votre bâtisse accessible, si vous embauchez une personne handicapée, si vous formez votre personnel pour mieux accueillir les personnes handicapées, ce ne sont pas des dépenses, ce sont des investissements… pour votre organisation, pour votre ville, voire pour tout le Québec.

Vous avez de la chance d’avoir une municipalité aussi proactive en matière d’accessibilité. Profitez-en et travaillez avec elle à la réduction des obstacles à la participation sociale des personnes handicapées. Ensemble, vous pouvez rendre votre municipalité encore plus inclusive, au bénéfice de tous vos concitoyens.

En terminant, je félicite Victoriaville pour l’organisation de ce forum et je vous remercie de votre participation. Je suis convaincue que cette initiative de concertation saura porter encore plus haut le niveau d’accessibilité de votre belle municipalité.

Merci!


Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.