Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :

Foire aux questions - 40 ans de l'Office

1. Pourquoi avoir créé un organisme gouvernemental alors qu’il existait déjà des organismes et des associations pour représenter les personnes handicapées?

Le gouvernement souhaitait qu’un organisme gouvernemental dédié puisse travailler au sein de l’appareil gouvernemental afin de favoriser la concertation entre les ministères et les organismes publics ainsi que pour le conseiller sur les mesures à mettre en place pour favoriser la participation sociale des personnes handicapées.

Le travail de l’Office est donc différent de celui des organismes de promotion,  par son travail à l’intérieur même du gouvernement ainsi que par son soutien-conseil aux instances ayant des responsabilités en vertu de la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale.

L’Office est également distinct par sa combinaison unique de fonctions, alliant des services directs offerts à toutes les personnes handicapées et à leur famille, partout au Québec; des travaux d’évaluation et de recherche; du soutien-conseil ainsi que par ses mandats de concertation et de coordination.

L’Office peut compter aussi sur la contribution des membres de son conseil d’administration, provenant des différents groupes de la société civile.

2. Pourquoi les rôles actuels de l'Office sont différents de ceux de ses débuts?

Lors de la création de l’Office, il existait très peu de programmes et de services gouvernementaux dédiés aux personnes handicapées. Un de ses premiers mandats a été de favoriser le développement de ceux-ci. L’Office a donc mis sur pied durant ses premières années d’existence plusieurs programmes, qu’il gérait directement.

En collaboration avec les acteurs du milieu, il a soutenu également, dans toutes les régions du Québec, le développement de services pour les personnes handicapées, services qui auparavant étaient seulement offerts dans les grands centres urbains.

Dans une volonté de responsabiliser davantage les ministères et les organismes publics, les programmes et services gouvernementaux gérés par l’Office ont été transférés à partir de la fin des années 1990 vers les instances concernées par ceux-ci.

Également, suite au déploiement des services, l’Office n’avait plus à agir comme agent de développement de programmes dans les différentes régions.

La Loi de 2004 a donc actualisé les rôles de l’Office conséquemment, pour suivre cette évolution. Le législateur a ainsi souhaité que l’Office puisse jouer un rôle en matière d’évaluation, un rôle déterminant en matière de conseil, de coordination et de concertation en vue d’améliorer les possibilités offertes aux personnes handicapées de même qu’il puisse veiller au respect des principes et des règles édictés par la Loi.

3. Pourquoi le siège social de l'Office est à Drummondville?

Au début des années 1970, on installait habituellement les organisations centrales du gouvernement à Québec ou à Montréal.

Or, en accédant au pouvoir en 1976, le gouvernement du Parti Québécois de René Lévesque avait annoncé son intention de mieux soutenir les régions en installant les sièges sociaux des nouveaux organismes ailleurs que dans les deux grands centres urbains du Québec.

C’est dans ce cadre que le jeune député de Drummond de l’époque, monsieur Michel Clair, propose la Ville de Drummondville. Plusieurs arguments ont appuyé ce choix, dont la situation géographique de Drummondville ainsi que la grande sensibilité et la solidarité marquée de la population de la région à l’égard des personnes handicapées.

C’est pourquoi on y installa le centre administratif de l’Office, qui y est toujours, au 309, rue Brock.

Mise à jour : 10 décembre 2018

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.