Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller au contenu Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.

Allocution de madame Anne Hébert, Directrice générale de l'Office

L’allocution prononcée fait foi.

La 7e rencontre annuelle du Réseau Municipalités accessibles

Centre Félix-Leclerc, 1001, Trois-Rivières
Le jeudi 29 octobre 2015

Monsieur le maire de la ville hôtesse, Yves Lévesque,
Mesdames, Messieurs les maires et mairesses,
Élus municipaux et responsables des plans d’action à l’égard des personnes handicapées,

Bonjour,

Je tiens à remercier le comité coordonnateur de me permettre de m’adresser à vous en ouverture de cette 7e rencontre provinciale du Réseau des municipalités accessibles.

Il y a onze ans, en 2004, le législateur confiait aux municipalités du Québec de nouvelles responsabilités à l’égard des personnes handicapées. Une de ces responsabilités concerne la production du plan d’action annuel à l’égard des personnes handicapées. Pourquoi avoir choisi une telle voie?

Le législateur souhaitait que soit adoptée ainsi une planification continue des actions afin de réduire les obstacles rencontrés par les personnes handicapées dans les champs de compétence relevant des municipalités. Il souhaitait aussi que ce plan puisse permettre aux citoyens et aux citoyennes de connaître, d’apprécier et de suivre les actions réalisées, année après année. À ce jour, soixante-neuf municipalités assujetties ont mis en œuvre plus de 3 000 mesures par année en vue d’accroître la participation sociale des personnes handicapées. Vous pouvez en être fiers ainsi que de tout ce que vous avez réalisé depuis ces dernières années.

L’Office recevait aussi, en 2004, de nouvelles responsabilités. Nous vous avons alors informé, soutenu et accompagné.

Onze ans se sont écoulés, et nous avons en quelque sorte grandi ensemble dans la prise en charge de nos importantes responsabilités à l’égard de la participation sociale des personnes handicapées.

En 2014, quelque 74 % des municipalités assujetties ont produit un plan d’action. Notre premier défi est le suivant : faire en sorte que toutes les municipalités mettent en place une dynamique continue de production, de suivi et d’ajustement de leur plan d’action. Nous connaissons votre réalité et vos contraintes. Mais nous savons que cela est possible et réalisable, plusieurs municipalités ici présentes en sont la preuve. Il faut donc poursuivre les efforts collectifs en ce sens.

Nous sommes conscients que les municipalités n’ont pas toutes les mêmes ressources, les mêmes réalités et les mêmes besoins. Nous reconnaissons, et cela est notre deuxième défi, la nécessité de moduler davantage nos interventions et notre soutien pour en tenir compte. Nous allons continuer à vous accompagner, à vous soutenir et à vous proposer des mesures vous permettant de bonifier vos plans. De même, nous vous outillerons davantage, individuellement et collectivement. Nous souhaitons que nos actions soient complémentaires à celles du Réseau.

Accroître la participation sociale des personnes handicapées, vous le savez, ne peut relever que d’un seul type d’intervention. Chaque instance, chaque groupe, chaque personne a le pouvoir d’apporter une contribution. La consultation des personnes handicapées est notre troisième défi. L’Office soutiendra cet apport des personnes handicapées à vos plans d’action, toujours en tenant compte de vos réalités et de vos besoins.

Vous avez la connaissance de vos milieux respectifs. Nous avons celle que nous procure notre vision d’ensemble de tous les plans d’actions produits depuis les onze dernières années.

L’Office possède également une expertise du cadre législatif entourant la participation sociale des personnes handicapées. Cette expertise peut vous soutenir dans certaines de vos responsabilités. Pensons entre autres aux camps de jour pour les enfants handicapés, qui a fait l’objet d’une capsule vidéo explicative et d’un dossier spécial dans notre cyberbulletin Express-O.

L’Office participe aussi à certains chantiers gouvernementaux et connaît les priorités gouvernementales qui peuvent avoir une incidence sur les municipalités, que ce soit en termes de transport, d’aménagement, d’habitation ou d’infrastructures. L’Office peut faire le lien entre les préoccupations du gouvernement, celles des personnes handicapées et les vôtres. Pour cela, nous devons continuer à mieux vous connaître et à travailler ensemble.

Nous avons fait du chemin depuis onze ans, mais nous ne sommes pas encore à destination. J’ai l’intime conviction qu’en misant sur un partage des connaissances et des bonnes pratiques, comme aujourd’hui, nous pouvons nous inspirer mutuellement dans l’atteinte de notre objectif commun de faire du Québec une société de plus en plus inclusive.

En terminant, je veux donc vous réitérer le soutien que l’Office peut vous apporter et vous confirmer notre volonté de toujours améliorer nos pratiques, afin de vous appuyer davantage dans vos démarches et responsabilités. Votre présence en ces lieux témoigne de la volonté affirmée de votre municipalité d’accroître la participation sociale de vos citoyens et de vos citoyennes. L’Office tient aussi à y apporter sa contribution.

Je vous souhaite une journée enrichissante et inspirante, à l’exemple de votre Réseau.

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.