Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller à l'article de Express-O Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Express-O Volume 10, numéro 10 – mars 2017

NOUVELLES DE L'OFFICE

Publication d’une nouvelle collection statistique

Prévalence et caractéristiques de l’incapacité. Volume 1.

En 2012, au Québec, 9,6 % de la population de 15 ans et plus avait une incapacité. Cela représente 616 740 personnes, c’est-à-dire plus que le nombre d’habitants de la ville de Québec et de Granby combinés.

Des statistiques à votre portée pour agir en toute connaissance

Cette statistique n’est qu’un des multiples faits saillants que vous trouverez dans Prévalence et caractéristiques de l’incapacité, le premier volume de la toute nouvelle collection statistique de l’Office intitulée : « Les personnes avec incapacité au Québec : une collection en 8 volumes d’un portrait fait à partir des données de l’Enquête canadienne sur l’incapacité de 2012 ».

Dans ce premier volume, découvrez la prévalence et les principales caractéristiques de l’incapacité chez la population québécoise de 15 ans et plus vivant en ménage privé. Des statistiques selon le sexe, l’âge, la gravité et le type d’incapacité y sont présentées. 

Fruits de plusieurs mois de travail, les autres volumes seront publiés périodiquement tout au long du printemps.

Portrait le plus à jour des personnes avec incapacité au Québec

La collection de l’Office se base donc sur l’Enquête canadienne sur l’incapacité de 2012 réalisée par Statistique Canada. Cette enquête vise les adultes dont les activités quotidiennes sont limitées par un état ou un problème de santé de longue durée.  

En plus de fournir des données probantes et valides sur les caractéristiques de l’incapacité, elle permet de décrire le profil sociodémographique et économique de la population avec incapacité ainsi que leur utilisation d’aides techniques (comme l’utilisation de fauteuils roulants).

Elle permet de dresser un portrait de plusieurs domaines de la participation sociale des adultes ayant une incapacité. Parmi ces domaines, notons la réalisation d’activités de la vie quotidienne (comme se laver, s’habiller, déneiger, ranger), les déplacements, l’habitation, l’éducation et l’emploi.  

L’Office a décidé de présenter ces domaines en cohérence avec les résultats attendus de la politique À part entière : pour un véritable exercice du droit à l’égalité.

D’ailleurs, l’ordre de publication des différents volumes vise à refléter les habitudes de vie d’une personne :

  • Volume 1 : Prévalence et caractéristiques de l’incapacitéCe document hébergé dans le site Web de l'Office se téléchargera dans une nouvelle fenêtre.
  • Volume 2 : Caractéristiques sociodémographiques et économiques
  • Volume 3 : Utilisation d’aides techniques et consommation de                   médicaments prescrits
  • Volume 4 : Habitation et besoins en aménagements spéciaux du                   logement
  • Volume 5 : Besoin d’aide pour les activités de la vie quotidienne
  • Volume 6 : Déplacements et transport
  • Volume 7 : Scolarisation
  • Volume 8 : Activité sur le marché du travail

Entièrement rédigée par l’Office, cette imposante collection en huit volumes présente ainsi le portrait statistique le plus à jour de la population avec incapacité au Québec.

Rappelons que l’Office est le seul organisme à offrir des données aussi précises, détaillées et diversifiées à propos des personnes handicapées du Québec.

Produit à partir de données probantes et valides

Il est légitime de se demander comment l’Office a réussi à produire un portrait québécois exhaustif à partir d’une enquête canadienne. Pour y arriver, l’Office a fait appel à un partenaire de longue date. Il a demandé à l’Institut de la statistique du Québec de traiter les données de l’Enquête canadienne sur l’incapacité propres au Québec.

L’Office a utilisé ces données pour rédiger cette imposante collection afin de vous offrir un portrait global et à jour des personnes avec incapacité au Québec.

Un taux de prévalence de l’incapacité de 10 % en 2012 et de 33 % en 2010-2011, comment cela est-il possible?

Certaines personnes pourraient se questionner en lisant qu’il y a, en 2012, près de 10 % de personnes handicapées au Québec, alors que le taux de personnes avec incapacité était de 33 % dans l’Enquête québécoise sur les limitations d'activités, les maladies chroniques et le vieillissement (EQLAV) 2010-2011. 

La différence entre les proportions mises de l’avant par les deux enquêtes (10 % en 2012 et 33 % en 2010-2011) s’explique facilement : les deux enquêtes ont une méthodologie différente. Cela fait en sorte que l’enquête de 2012 sous-estime l’incapacité légère en comparaison de l’enquête de 2010-2011.

Plusieurs pistes ont été avancées pour expliquer les raisons de cette sous-estimation de l’incapacité légère. Parmi celles-ci, mentionnons l’utilisation de questions différentes pour sélectionner les personnes répondantes et, donc, pour identifier la présence d’une incapacité.

Pour en apprendre davantage, visitez la page Qu’est-ce qu’une personne handicapée?

Pour connaître en détail les différences entre l’enquête de 2010-2011 et celle de 2012 sur laquelle se base cette nouvelle collection, consultez le document spécialement préparé par l’Office : L'Enquête québécoise sur les limitations d’activités, les maladies chroniques et le vieillissement et l’Enquête canadienne sur l’incapacité - Comment expliquer des taux d’incapacité aussi différents entre ces deux enquêtes?Ce document hébergé dans le site Web de l'Office se téléchargera dans une nouvelle fenêtre.

Dans une prochaine édition d'Express-O, ne manquez pas notre article « Mieux comprendre » à propos des statistiques. Nous explorerons pourquoi l’Office produit des statistiques et comment elles peuvent servir pour agir en toute connaissance.

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.