Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller à l'article de Express-O Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Express-O Volume 10, numéro 10 – mars 2017

NOUVELLES DE L'OFFICE

Une démarche de consultations fructueuse!

Une étape cruciale vient d’être franchie dans l’évaluation de l’efficacité de la politique À part entière.

Cette politique, rappelons-le, a été adoptée par le gouvernement du Québec en juin 2009. Elle vise à accroître la participation sociale des personnes handicapées sur une période de dix ans.  

Les rapports d’évaluation de son efficacité, rédigés par l’Office, fourniront un portrait détaillé, actuel et inédit des progrès réalisés pendant les cinq premières années de la mise en œuvre de la politique. Rappelons que ces rapports visent à évaluer dans quelle mesure la politique a contribué à réduire les obstacles rencontrés par les personnes handicapées et à mesurer si les résultats attendus de la politique concernant les besoins essentiels à leur participation sociale ont été atteints. Ces besoins essentiels concernent les activités permettant aux personnes handicapées de vivre à domicile (le soutien à domicile), de se loger (l’habitation), de communiquer et de se déplacer (l’accès aux transports et l’accessibilité des bâtiments et des lieux publics).

Les rapports comprennent des constats et des recommandations. Ces constats sont basés sur l’analyse de données fiables, validées auprès des ministères et des organismes publics concernés par les rapports. L’Office a aussi consulté ces mêmes ministères et organismes publics à propos des recommandations. Un exercice semblable d’échange et de discussions concernant les recommandations a également eu lieu avec le mouvement d’action communautaire autonome des personnes handicapées.

Une rencontre d’échange sur les rapports

Les 30 et 31 janvier dernier, l’Office a pu compter sur la participation de quatre organismes nationaux du mouvement d’action communautaire autonome des personnes handicapées pour échanger à propos des constats et des recommandations des quatre rapports d’évaluation de la politique À part entière. Ces organismes sont :

  • l’Association du Québec pour l’intégration sociale (AQIS);
  • l’Alliance québécoise des regroupements régionaux pour l’intégration des personnes handicapées (AQRIPH);
  • la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN);
  • Réseau communautaire en santé mentale (COSME). 

Cette consultation participative a été suivie d’une étape cruciale de l’évaluation de l’efficacité de la politique : l’étape du jugement global.

Un comité mis à contribution afin de poser un jugement global

Le 24 février, l’Office a réuni le comité de suivi de la mise en œuvre et de l’évaluation de la politique À part entière. Spécialement mis en place par le conseil d’administration de l’Office, ce comité comprend les quatre organismes nationaux présents les 30 et 31 janvier, les principaux ministères et organismes publics concernés par les résultats attendus de la politique de même que l’expert international, M. Patrick Fougeyrollas. 

Cette rencontre visait à poser un jugement global sur l’efficacité de la politique à réduire les obstacles à la participation sociale des personnes handicapées pour chacun de ses quatre résultats attendus liés à la réponse complète aux besoins essentiels des personnes handicapées.

Deux questions ont guidé les discussions de cette rencontre afin de porter un jugement sur l’efficacité de la politique.

Ces questions sont :

  1. En vous basant sur les données, les analyses et les constats des rapports, considérez-vous qu’il y a eu, dans les premières années de mise en œuvre de la politique À part entière, des avancées significatives en lien avec les communications, l’habitation, les déplacements et les activités permettant de vivre à domicile?
  2. Est-ce que les recommandations proposées permettront d’obtenir des avancées significatives?

    • Y a-t-il des propositions de recommandations qui vous apparaissent prioritaires?

Ces questions posées en lien avec le jugement global ont été répondues par les différents membres du comité en fonction de leur analyse et de leur perception des constats présentés dans les rapports.

Une démarche d’évaluation novatrice

La méthode d’évaluation de l’efficacité de la politique publique À part entière menée par l’Office se distingue notamment par sa démarche de consultation et l’implication du comité de suivi. En plus de poser un jugement global sur l’efficacité de la politique, la concertation de tous ces partenaires a permis d’identifier les recommandations des rapports qui pourraient être priorisées au cours des prochaines années. Ces recommandations visent à ajuster l’action gouvernementale afin de s’assurer que les résultats attendus de la politique À part entière soient atteints.

Prochaines étapes

La production des rapports touche à sa fin. Une section présentant le résultat des discussions du 24 février dernier visant à porter un jugement global sur l’efficacité de la politique est en cours de rédaction. L’Office tient à s’assurer que cette section reflète le plus fidèlement possible le contenu des discussions des différents membres du comité de suivi. 

Par la suite, ce printemps, l’Office soumettra les rapports à son conseil d’administration. Une fois que le conseil d’administration les aura adoptés, ils seront transmis à madame Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, et seront rendus publics. 

Pour en savoir plus sur l’évaluation de la politique À part entière

Le contexte général de l’évaluation de la politique vous est présenté dans l’article Mesurer et s’améliorer : évaluation de la politique À part entière du cyberbulletin Express-O.

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.