Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller à l'article de Express-O Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.
Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Express-O Volume 10, numéro 3 – SQPH 2016

MIEUX COMPRENDRE... EN 3 MINUTES

Quelques moyens pour favoriser la participation au marché du travail

Les personnes handicapées représentent l’un des bassins de main–d’œuvre les plus défavorisés sur les plans de la formation et de l’emploi, comme le reconnaît la Stratégie nationale pour l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées. Par conséquent, elles sont parmi les personnes les plus touchées par la pauvreté et les risques d’exclusion sociale. Il est donc important de poursuivre les efforts pour donner une chance égale à celles qui s’engagent dans un parcours vers l’emploi d’acquérir leur autonomie financière et de contribuer au devenir de la société québécoise. Ce faisant, elles contribueront aussi davantage à combler les besoins en main–d’œuvre des employeurs québécois.

De nombreux moyens peuvent être mis de l’avant pour réduire les obstacles à la participation des personnes handicapées au marché du travail. D’ailleurs, certaines organisations profiteront de la Semaine québécoise des personnes handicapées pour sensibiliser les employeurs ou pour mettre en valeur des moyens novateurs ou éprouvés favorisant la participation des personnes handicapées au marché du travail, comme des projets visant le développement de l’employabilité.

Sensibiliser les employeurs

Pour changer les perceptions, il est utile de montrer des exemples de réussites. Les témoignages de personnes handicapées en emploi et de leurs employeurs, que l’on peut voir dans les médias, dans le Web ou ailleurs, y contribuent. Les activités de sensibilisation et de reconnaissance aussi, comme le prix Employeur engagéCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web., remis par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, monsieur François Blais, le 16 mai dernier.

Plusieurs de ces activités de sensibilisation ou de reconnaissance axées sur l’emploi se déroulent au cours de la Semaine québécoise des personnes handicapées. Par exemple, le 6 juin prochain, le Conseil québécois des entreprises adaptées décernera les Prix reconnaissance Roger PedneaultCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. à cinq personnes handicapées afin de mettre en valeur leur parcours en tant que travailleurs. D’autres activités sont destinées aux personnes handicapées qui souhaitent occuper un emploi. C’est le cas de la journée thématiqueCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. organisée par l’Association du Québec pour l'intégration sociale qui aura lieu le 3 juin. Ce ne sont que quelques exemples d’initiatives prévues.

Cette Semaine (et après), si vous voyez passer un témoignage d’une personne handicapée concernant son travail dans votre fil Facebook ou ailleurs, relayez-le! Si vous voyez un employeur qui raconte avoir embauché une personne handicapée, faites circuler!

Développer l’employabilité

Une autre voie favorisant la participation des personnes handicapées au marché du travail est le développement de l’employabilité. Par le biais de récents avis et mémoiresCe document hébergé dans le site Web de l'Office se téléchargera dans une nouvelle fenêtre., l’Office formule des propositions et recommandations à cette fin, comme le recours accru aux entreprises adaptées et aux entreprises d’insertion en emploi.

D’ailleurs, Emploi–Québec et le Conseil québécois des entreprises adaptées viennent de lancer conjointement un projet piloteCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. visant à fournir une expérience de travail transférable et à permettre une transition vers un emploi standard. Cinquante jeunes handicapés de moins de 30 ans commenceront ainsi un stage rémunéré d’une durée de 52 semaines en 2016–2017 dans huit entreprises adaptées issues de cinq régions. Le suivi du projet est assuré par le Conseil, Emploi–Québec, le Regroupement des organismes spécialisés pour l'emploi des personnes handicapées, tandis que son évaluation sera effectuée par la Direction de l’évaluation du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Pour développer l’employabilité, il est également possible de mettre sur pied des formations répondant à la fois aux besoins des personnes handicapées et aux besoins de main–d’œuvre du milieu. Plusieurs projets de ce type sont en cours de réalisation ou ont été réalisés ces dernières années dans diverses régions, grâce à la collaboration et au soutien de partenaires du réseau de l’emploi, de l’éducation et des tables régionales de concertation sur l’emploi des personnes handicapées.

L’emploi est un domaine majeur de la participation sociale. C’est pourquoi l’Office saisit des occasions stratégiques pour proposer des changements visant à accroître la participation des personnes handicapées au marché du travail. Sa plus récente intervention publique dans ce domaine a eu lieu dans le cadre de l’étude du projet de loi 70 : Loi visant à permettre une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi ainsi qu’à favoriser l’intégration en emploi (voir le mémoire de l’OfficeCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.).

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.