Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Express-O Volume 10, numéro 5 – Automne 2016

ACTUALITÉS

Première recension des logements accessibles et adaptés à Montréal

Au cours de l’été, la Ville de Montréal et la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) ont publié un rapport innovateurCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.. Celui-ci dresse, pour la première fois, un portrait des logements accessibles et adaptés parmi les logements sociaux et communautaires de l’agglomération.

Ce rapport vient donner suite à l’une des mesures prévues au plan d’action 2015-2018 à l’égard des personnes handicapées de la Ville de MontréalCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. visant à « réaliser une recension des logements adaptés et accessibles du parc de logements sociaux de Montréal ».

Par la même occasion, ce rapport conjoint contribue à répondre à une mesure du plan d’action métropolitain pour le logement social et abordable, soit la production d’un inventaire des logements sociaux du Grand Montréal accessibles aux personnes handicapées. Le portrait publié cet été constitue également une première mesure des progrès accomplis en matière d’accès physique aux logements, ainsi qu’en matière d’adaptation et d’aménagement des logements. Il concerne exclusivement l’agglomération de Montréal et constitue un des chapitres du rapport final qui sera réalisé par la CMM pour le territoire des 82 municipalités qui la composent.

Rappelons que l’un des résultats attendus de la politique gouvernementale À part entière est d’offrir « aux personnes handicapées la possibilité de se loger adéquatement, selon leurs besoins spécifiques dans un lieu librement choisi ».

Le plan d'action à l'égard des personnes handicapées de la Ville de Montréal comporte deux autres mesures dans le secteur de l'habitation :

  • « Intégrer annuellement 30 % de logements universellement accessibles dans les projets de logements sociaux et communautaires, ce qui inclut 5 % de logements adaptés – sous réserve d'obtention des allocations du programme provincial AccèsLogis »;
  • « Soutenir l'aménagement de logements adaptés, dans le cadre du Programme d'adaptation de domicile de la Société d'habitation du Québec, géré par la Ville de Montréal, sous réserve de l'obtention des allocations gouvernementales ».

En ce sens, cette initiative de la Ville et de la CMM est un premier pas pour bien documenter l’offre de logements accessibles et adaptés, en vue de prévoir des mesures permettant d’améliorer la réponse à ce besoin essentiel. De fait, comme dans tous les domaines, pour élaborer des mesures ou des programmes qui répondent efficacement aux besoins de la population, il est nécessaire de pouvoir compter sur des données fiables.

Le rapport dénombre les logements accessibles par arrondissements, soit selon l’organisme qui les gère soit selon leur date de réalisation (avant ou après 1995). Au total, parmi les quelque 60 000 logements sociaux et communautaires, on compte près de 25 000 logements accessibles. Parmi ceux-ci, plus de 8 000 sont adaptables et plus de 1 000 sont adaptés.

Les définitions de logements « accessibles », « adaptables » et « adaptés » diffèrent d’un recensement à l’autre. Pour les besoins de ce rapport, les définitions retenues sont les suivantes :

  • logement accessible : logement dont l'accès à la porte d’entrée se fait sans contraintes (l’intérieur du logement n’est pas nécessairement accessible);
  • logement adaptable : logement accessible qui peut être adapté moyennant un minimum de transformations;
  • logement adapté : logement accessible ayant fait l’objet d’une adaptation (mineure ou majeure) pour une personne en particulier ou pour les personnes ayant un certain type d’incapacité.

Ce premier portrait n’est pas définitif. Certaines analyses restent à compléter. « Le travail devra donc se poursuivre », conclut le rapport. Et un rapport plus étoffé, celui de la CMM, est attendu pour 2017. Souhaitons que ces rapports inspirent aussi d’autres organisations, dont les municipalités, à procéder à de telles analyses afin d’avoir un portrait clair de l’état d’accessibilité des logements de leur territoire. Ce faisant, ces organisations contribueraient elles aussi à améliorer l’offre de logements accessibles et adaptés pour les personnes handicapées.

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.