Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Express-O Volume 10, numéro 5 – Automne 2016

NOUVELLES DE L'OFFICE

États-Unis, Australie, Royaume-Uni, Suède : un paysage international prenait place cet été au siège des Nations-Unies autour de la question des droits des personnes handicapées. Un rendez-vous que l’Office n’a pas manqué.

« N’oublions personne » lisait-on devant le Siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU), à New York, lors de la 9e Conférence

En présence d'autres représentants de la délégation canadienne, l’Office a eu l’immense privilège de participer à la 9e Conférence des États parties de la Convention relative aux droits des personnes handicapéesCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. les 14, 15 et 16 juin derniers à New York.

Cette conférence internationale avait pour thème « La mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 pour les personnes handicapées : n’oublions personne ». Elle constituait une occasion exceptionnelle afin de prendre connaissance des progrès réalisés dans le monde et des défis communs que les différents États parties doivent encore relever afin de mettre en œuvre cette convention internationale.

Au cœur de la conférence : la mise en œuvre de l’Agenda 2030

Adopté par les Nations Unies à l’automne 2015, le Programme de développement durable à l’horizon 2030Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. (ou Agenda 2030) vise à éliminer la pauvreté, combattre les inégalités et lutter contre les changements climatiques, tout en s’assurant de ne pas laisser personne de côté, en marge des progrès sociaux.

La Convention relative aux droits des personnes handicapées

  • Adoptée en 2006 par l’ONU
  • Entrée en vigueur en 2008
  • Ratifiée par le Canada en 2010 avec l’accord du Québec

La Conférence couvrait les quatre sous-thèmes suivants :

  • éliminer la pauvreté et les inégalités pour toutes les personnes ayant une incapacité;
  • promouvoir les droits des personnes ayant une incapacité liée à des troubles graves de santé mentale ou à une déficience intellectuelle;
  • améliorer l’accessibilité à l’information, à la technologie et au développement inclusif;
  • célébrer le 10e anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

Elle a permis la tenue de trois tables rondes des États parties portant sur des questions relatives à l’application de la Convention internationale. Ces tables correspondaient aux trois premiers sous thèmes. De plus, à la première journée s’est tenue l’élection de neuf nouveaux membres Comité des droits des personnes handicapées. 

Au total, 160 États et plus de 600 organisations non gouvernementales (ONG) ont assisté à la Conférence internationale.

En parallèle, 70 événements couvrant un large éventail d’initiatives en faveur de la participation sociale des personnes handicapées ont été présentés par les gouvernements et les organisations de la société civile.

L’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), notamment en éducation, le développement urbain et la création de villes plus inclusives, la lutte contre la violence envers les enfants et les jeunes handicapés ainsi que l’accès à la justice ne sont que quelques-uns des thèmes abordés tout au long de cette 9Conférence.

De plus, de nombreuses présentations ont soulevé l’importance pour les États d’identifier clairement des cibles à atteindre assorties d’indicateurs en lien avec la Convention relative aux droits des personnes handicapées et l’Agenda 2030. La mise en place de processus nécessaires pour effectuer un suivi efficace de leur mise en œuvre y était également un enjeu préoccupant. En effet, contrairement au Québec, beaucoup d’États ont affirmé disposer de très peu de données fiables sur la population des personnes handicapées vivant sur leur territoire ainsi que sur l’état de leur participation sociale.

Le Québec en conformité avec l’esprit de la Convention

Par ailleurs, mentionnons que la politique À part entière rejoint sur plusieurs points l’esprit de la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Celle-ci ayant servi de point de référence internationale dans l’élaboration de cette politique.

En 2011, monsieur Alexandre Côté de l’International Disability Alliance, confiait à Express-O que les mécanismes de suivi de la politique À part entière adoptés par le Québec constituent un modèle intéressant d’application de la Convention. Monsieur Côté était alors responsable du programme de soutien aux organisations de personnes handicapées des pays en développement pour le suivi de la mise en œuvre de la Convention.

À ce sujet, l’Office effectue annuellement le suivi de la mise en œuvre de la politique À part entière et s’affaire, depuis plusieurs mois, à produire un premier rapport d’évaluation de son efficacité (voir les articles intitulés « Mesurer et s'améliorer : évaluation de la politique À part entière » et « Vers un premier rapport de l'efficacité de la politique À part entière » du dernier Express-O).

D’ailleurs, l’Office échange actuellement avec les ministères et organismes visés par ce rapport à propos des constats et des pistes de recommandation qui s’en dégageront. Une démarche de consultation est également prévue auprès du mouvement d’action communautaire autonome des personnes handicapées.

Statistiques sur les personnes handicapées au Québec

En concordance avec ses devoirs prévus par la Loi, l’Office prépare et publie des statistiques sur la population des personnes handicapées du Québec.

Visitez la section « Statistiques » pour obtenir de l’information sur la participation sociale des personnes handicapées ou sur la prévalence de l’incapacité dans une région spécifique du Québec.

L’importance de se réunir et de partager

L’Office est persuadé que le Québec a tout avantage à demeurer informé des lois, des politiques, des stratégies et autres initiatives au regard des personnes handicapées adoptées par les autres pays.

Somme toute, rester à l’affût des bonnes pratiques et des réussites qui peuvent en émerger a le potentiel de faire surgir de nouvelles idées et pistes d’action pouvant contribuer à accroître la participation sociale des personnes handicapées.

Saviez-vous que…?

La participation de l’Office à cette Convention fait suite à un engagement du ministère des Relations internationales et de la Francophonie au Plan 2015–2019 des engagements gouvernementaux :

« Favoriser, en collaboration avec les ministères concernés, la réalisation de partenariats et l’échange d’expertise entre l’Office et des organisations internationales gouvernementales, notamment l’Organisation des Nations Unies. »

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.