Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller à l'article de Express-O Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.
Vous êtes ici :
Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Volume 11 Numéro 5 - septembre 2017

PLAN D'ACTION

Favoriser l’accès aux bibliothèques publiques : des moyens à votre portée!

Les bibliothèques publiques, en tant que lieux d’apprentissage, de savoir et de diffusion de la culture, revêtent une importance de plus en plus grande dans la vie des gens et de leur communauté. Ayant pour mission de favoriser l’accès à la culture pour tous, elles sont fréquentées par une grande diversité de citoyens. Parmi ceux-ci, certains ont des incapacités et sont sujets à rencontrer des obstacles relativement à la fréquentation des bibliothèques et l’accès aux activités y étant offertes.

Il importe donc, dans une approche inclusive, de prendre en compte les besoins des personnes handicapées pour qu’elles puissent avoir accès, en toute égalité, aux services offerts par les bibliothèques et, ultimement, participer pleinement à la vie sociale et culturelle de leur communauté.

Des gestes simples peuvent être posés à cet égard, et ce, quels que soient la taille et les moyens dont dispose chaque bibliothèque. Par exemple, des boutons-poussoirs peuvent être installés pour permettre l’ouverture automatique des portes; le personnel au comptoir peut être formé pour interagir avec les personnes ayant différents types d’incapacité; les activités parascolaires peuvent être adaptées pour tenir compte des besoins des enfants handicapés; le coin lecture peut être aménagé pour les personnes se déplaçant en fauteuil roulant, etc. Des mesures à votre portée qui peuvent faire toute la différence!

Il importe de mentionner qu’en vertu de la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale, les municipalités d’au moins 15 000 habitants sont assujetties à l’obligation de produire un plan d’action annuel à l’égard de cette population. Ces plans d’action visent à identifier des obstacles rencontrés par les personnes handicapées et à planifier des mesures en vue de réduire ces obstacles, voire les éliminer. Ils deviennent ainsi un moyen privilégié pour planifier des mesures en vue de favoriser l’accès aux bibliothèques publiques et à leurs activités. Bon nombre de bibliothèques publiques ont d’ailleurs été appelées à contribuer à la réalisation d’un tel plan et de nombreuses municipalités fournissent des efforts en continu afin d’assurer un plus grand accès à leur bibliothèque pour les personnes handicapées. Pour vous inspirer, voici quelques exemples de bonnes pratiques impliquant les bibliothèques publiques relevées dans les plans d’action des municipalités.

  • L’achat de livres en formats adaptés (audio, avec de gros caractères, etc.) ainsi que l’adaptation des postes informatiques. Cette dernière mesure vise à améliorer l’ergonomie et l’accessibilité au moteur de recherche Web pour les personnes ayant une incapacité motrice ou visuelle. Ces deux mesures ont été mises en place, entre autres, par les municipalités de Sainte-Sophie et Mascouche;
  • La mise en place d'un service de biblio mobile consistant en un service de livraison de livres à domicile pour les personnes ne pouvant se déplacer à la bibliothèque. Citons, à cet égard, les réalisations des villes de Drummondville et de Sainte-Catherine;
  • L’activité en bibliothèque nommée Les contes de la différence, où un jumelage est réalisé entre une classe régulière et un groupe d’enfants handicapés. Cette mesure a été réalisée par l’arrondissement d’Anjou de la Ville de Montréal;
  • Le prêt de livres numériques à l’ensemble de la population offert, entre autres, par la municipalité de Mont-St-Hilaire.
  • L’exposition de sculptures À contre sens ayant pour objectif premier de favoriser la sensibilisation citoyenne en lien avec le plan d’action à l’égard des personnes handicapées de la Ville de Varennes. Cette exposition se tiendra du 8 septembre 2017 au 14 janvier 2018 à la bibliothèque de Varennes et répondra aux besoins spécifiques des visiteurs ayant une déficience visuelle. Elle permettra aussi au grand public de vivre l’expérience à la manière des personnes ayant une incapacité visuelle.
  • L’espace Biblio-Jeux de la bibliothèque de Trois-Rivières accessible aux familles depuis l’été 2015. Cet espace ludique s’adresse aux enfants âgés de 6 mois à 6 ans et à leurs parents. Répartis en sept planètes, plus de 130 jeux y sont disponibles pour les familles, chacun adapté pour permettre la stimulation d’un aspect du langage de l’enfant. Chaque jeu est accompagné d’une fiche à l’intention du parent regroupant une capsule d’information sur le développement du langage et quelques stratégies à appliquer durant l’activité choisie.

L’Office se réjouit de ces initiatives et encourage les municipalités à continuer à innover pour adapter leurs services aux personnes handicapées. Pour d’autres exemples inspirants, nous vous invitons à consulter la section de notre site Web consacrée aux plans d’action annuels à l’égard des personnes handicapées.

Renouvellement de la politique culturelle du Québec – les bibliothèques, un acteur clé!

Comme nous vous en faisions mention dans un dernier numéro d’Express-O, l’Office a transmis un mémoire dans le cadre des consultations en vue du renouvellement de la politique culturelle du Québec. Pour l’Office, il s’agissait d’une opportunité à saisir afin de contribuer à l’atteinte du résultat attendu de la politique À part entière visant à accroître la participation des personnes handicapées à des activités de loisir, de sport, de tourisme et de culture, dans des conditions équivalentes à celles des autres participants. 

L’Office énonce donc dans son mémoire les conditions essentielles afin d’assurer la prise en compte de la réalité des personnes handicapées en tant que créateurs et consommateurs de contenus culturels ainsi que des recommandations afin d’assurer la participation en toute égalité des personnes handicapées dans ce domaine. Il y est fait mention que le développement d’environnements accessibles et de contenus culturels adaptés constitue une condition première pour la participation des personnes handicapées à la vie culturelle de la société québécoise. En tant qu’importants lieux de transmission de la culture, nous comprendrons le rôle central qu’ont à jouer les bibliothèques dans cet accès en toute égalité à la culture. Soulignons que le dépôt de la nouvelle politique culturelle est prévu d’ici la fin de l’année 2017.

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.