Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller à l'article de Express-O Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.
Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Volume 11 Numéro 9 - février 2018

NOUVELLES DE L'OFFICE

Travailler ensemble pour améliorer l’accès à l’information

Les personnes handicapées et leur famille ont besoin d’être mieux informées sur les programmes et les services qui leur sont destinés. Elles ont aussi besoin d’être renseignées sur les façons d’y avoir accès.

Pour soutenir un meilleur accès aux renseignements à cet égard, l’Office s’est donné comme objectif dans son Plan stratégique 2014-2019 d’établir des collaborations avec des partenaires impliqués dans l’offre de service aux personnes handicapées et à leur famille.

Ces ententes de partenariat conclues ou à venir dans le cadre du plan stratégique visent à :

  • Diffuser et mettre à jour de l’information sur les programmes, mesures et services destinés aux personnes handicapées, à leur famille et à leurs proches;
  • Assurer la diffusion de cette information tant par le biais de ses services que par ceux des partenaires;
  • Établir des modalités de collaboration pour accroître la complémentarité de ses services et ceux des partenaires et faciliter les références.

Après une première entente avec le Centre de relations avec la clientèle de Services Québec en 2013, l’Office a intensifié ses démarches pour établir des collaborations avec divers partenaires offrant des services aux personnes handicapées et à leur famille. D’ailleurs, des ententes ont été conclues avec La Ligne Aide Abus Aînés, la Fédération des centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes et, tout récemment, avec le Curateur public du Québec et la Commission des services juridiques.

Des ententes de partenariat aux bénéfices des personnes handicapées et de leur famille

L’Office des personnes handicapées du Québec a en effet récemment conclu deux nouvelles ententes de partenariat, dont une avec le Curateur public du Québec et une autre avec la Commission des services juridiques.

Ces ententes de partenariat entre l’Office et ces organismes gouvernementaux viennent consolider leurs rôles complémentaires pour assurer la continuité des services auprès de leur clientèle commune.

Curateur public du Québec : établir les bases solides d’une collaboration

Le Curateur public du Québec veille à la protection des personnes inaptes et des biens d’enfants mineurs ce qui l’amène à être en contact avec des personnes handicapées, leur famille et leurs proches.

Au Québec, plus de 34 000 personnes majeures sont représentées par un tiers, dans le cadre d’une mesure de protection privée ou publique.

Le Curateur public assure directement la protection et la représentation de plus de 13 000 d’entre elles, principalement en vertu d’un régime de curatelle ou de tutelle au majeur. Les autres, soit plus de 21 500 personnes, sont représentées par un parent ou par un proche.

Le Curateur public surveille cependant l’administration de certaines de ces mesures de protection privées. Il est donc susceptible de recevoir des demandes de renseignements, de soutien, de conseil ou d’accompagnement pour lesquelles l’expertise du personnel de l’Office peut être requise.


Madame Anne Hébert, directrice générale de l’Office
et Me Normand Jutras, curateur public du Québec.
Une photo de madame Anne Hébert, directrice générale de l’Office des personnes handicapées du Québec, au côté de maître Normand Jutras, curateur public du Québec, lors de la signature de l’entente.

La récente signature de l’entente de partenariat entre l’Office et le Curateur public du Québec confirme la volonté des deux organismes publics à explorer des actions de partenariat sur les trois axes suivants : 

  • Partage d’expertise : approfondissement de la connaissance des employés sur les services et les différents domaines d’expertise du partenaire;
  • Services : orientation vers le partenaire de la clientèle qui pourrait bénéficier de ses services;
  • Communication : diffusion de contenus pertinents aux publics des deux organismes sur leur mission respective. 

« Les actions qui seront mises en place à la suite de la signature de cette entente permettront une plus grande complémentarité de nos services, et ce, au bénéfice de la clientèle », a déclaré maître Normand Jutras, curateur public du Québec.

Pour sa part, madame Anne Hébert a rappelé que cette entente servira à établir des bases solides de coopération entre l’Office et le Curateur public afin d’agir en complémentarité auprès des personnes handicapées et de leur famille et de faciliter leur accès aux programmes et aux services qui les concernent. 

Commission des services juridiques : créer un réseau d’échange d’information et de partage d’expertise


Madame Anne Hébert, directrice générale de l’Office,
et Me Richard La Charité, secrétaire de la Commission des services juridiques.
Une photo de madame Anne Hébert, directrice générale de l’Office, au côté de maître Richard La Charité, secrétaire de la Commission des services juridiques, lors de la signature de l’entente.

La Commission des services juridiques s’assure qu’une aide juridique est fournie aux personnes économiquement défavorisées en plus de jouer un rôle important d’éducation et d’information auprès de sa clientèle. Par l’intermédiaire des centres régionaux d’aide juridique, la Commission offre à ces personnes plusieurs services, notamment des conseils juridiques d’un avocat ou d’un notaire et les représenter devant le tribunal.

Chaque année, l’équipe de l’aide juridique, composée de près de 350 avocats et avocates, représente des milliers de personnes dans plusieurs domaines du droit, c’est-à-dire en matière civile, familiale, administrative, criminelle, en droit de la santé mentale, en droit de l’immigration et en droit des jeunes.

Pour sa part, l’Office a pour rôle, entre autres, d’informer, de soutenir, de conseiller, d’assister et de faire des représentations en faveur des personnes handicapées et leur famille.

En raison de leur mission respective, l’Office et la Commission exercent des rôles complémentaires auprès d’une partie de la population. C’est pourquoi l’Office et la Commission ont officialisé cette collaboration dans une entente de partenariat.

En somme, la mise en place de ces processus de collaboration permet à l’Office de mieux faire connaître ses services directs ainsi que les coordonner avec ceux offerts par d’autres organisations.

Surveillez les prochaines éditions d’Express-O afin d’être informés sur les prochaines ententes de collaboration à venir.

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.