Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller à l'article de Express-O Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.
Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Volume 12 Numéro 7 - spécial 40e de l'Office - novembre 2018

ACTUALITÉS

40 ans de présence à Drummondville


Photographie de l’école Garceau après l’ajout d’une troisième aile, Drummondville, 1951

En 1978, lors de la création de l’Office, vient la question de la localisation du nouvel organisme gouvernemental. Habituellement, les organisations centrales du gouvernement étaient installées à Québec ou à Montréal. Or, en accédant au pouvoir en 1976, le gouvernement du Parti Québécois de René Lévesque avait annoncé son intention de mieux soutenir les régions en installant les sièges sociaux des nouveaux organismes ailleurs que dans les deux grands centres.

Différentes villes sont envisagées pour le siège social de l’Office en demeurant limitrophes de Québec et Montréal. C’est dans le cadre de ces réflexions que le jeune député de Drummond de l’époque, M. Michel Clair, propose Drummondville. Souhaitant soutenir l’économie de cette ville et la mettre en valeur, il suggère donc que le siège social de l’Office y soit installé.

Plusieurs arguments soutiennent cette proposition. D’abord, la situation géographique de Drummondville est centrale, permettant de couvrir, par différentes routes et différents systèmes de transport, l’ensemble du Québec. Il est également facile d’y accéder et la ville offre plusieurs possibilités intéressantes pour le futur personnel de l’Office qui voudrait s’y installer. Il existait également dès cette époque une grande sensibilité dans la région et une solidarité marquée à l’égard des personnes handicapées, notamment celles vivant en marge de la société. On considère également le fait que l’Office soit situé en région comme une façon de lui permettre de mieux comprendre les réalités des personnes vivant loin des grands centres et de leurs besoins en services. L’appui du maire de Drummondville de ce temps, M. Philippe Bernier, convaincra le ministre des Affaires sociales et instigateur de la création de l’Office, M. Denis Lazure, des effets positifs d’installer le siège social de l’Office dans cette ville. Mais la question demeure : où au juste?

Dans sa recherche de locaux, le gouvernement obtient la collaboration de la Ville ainsi que de la commission scolaire, qui met à la disposition de l’Office une école désaffectée pour y accueillir les premiers membres de son personnel. Il s’agit de l’école Garceau, fondée en 1909, un externat pour garçons. Deux annexes seront ajoutées à l’école au fil du temps, pour répondre aux besoins de la population grandissante, dont une en 1951, au 309, rue Brock.


Siège social actuel de l’Office à Drummondville

C’est à cet endroit que s’installera officiellement le siège social de l’Office le 16 décembre 1981, le personnel ayant été logé auparavant ailleurs dans la ville en attendant la rénovation du bâtiment. Au gré des embauches pour répondre aux mandats du nouvel organisme gouvernemental, l’espace vient rapidement à manquer. On disperse à nouveau temporairement certains membres du personnel dans des lieux de bureaux vacants de Drummondville, et même dans un hôtel! Tout le personnel sera finalement regroupé en 1988 dans l’édifice agrandi de la rue Brock, où l’Office y est toujours.

Nos remerciements à la Société d’histoire de Drummond pour la photo d’archives et les recherches effectuées sur l’histoire du bâtiment abritant le siège social de l’Office.

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.