Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Volume 13 - numéro 5 - septembre 2019

MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

La contribution d’une dame exceptionnelle

Madame Anne Hébert

Je profite de cette nouvelle édition de notre cyberbulletin Express-O pour rendre hommage à une grande dame de l’Office, dont nous avons appris avec tristesse le décès cet été. Il s’agit de madame Laurette Champigny-Robillard, qui fut la première présidente-directrice générale de notre organisation. Nous avons eu l’occasion, lors des activités soulignant le 40e anniversaire de l’Office, de présenter la contribution de cette grande dame à la création de notre organisme, à l’établissement de ses premières orientations et à la mise en place de son premier conseil d’administration.

En effet, lors de sa nomination en 1978, madame Champigny-Robillard avait reçu le mandat du gouvernement de bâtir de toutes pièces la nouvelle entité gouvernementale que deviendra l’Office. Avec l’aide des premiers membres du conseil d’administration, elle mit en place la structure et les fondements de l’Office et en a précisé le rôle ainsi que ses pôles d’intervention. Durant son mandat, elle a joué un rôle déterminant pour établir des relations de partenariat avec différents acteurs et pour faire avancer les connaissances concernant la situation des personnes handicapées. En 1984, elle a présidé notamment les travaux d’élaboration de la proposition de politique d’ensemble À part… égale, dont les orientations ont été adoptées par le Conseil des ministres par la suite.

Madame Laurette Champigny-Robillard.

En plus de son engagement visant à favoriser la participation sociale des personnes handicapées, madame Champigny-Robillard avait présidé auparavant au Conseil du statut de la femme de 1973 à 1978, mettant sur pied également cet organisme gouvernemental. Elle fut aussi sous-ministre adjointe au ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles après son mandat à l’Office. Vers la fin de sa carrière, elle présida la Commission d’examen des cas psychiatriques, avant sa retraite de la fonction publique en 1992.

Le parcours professionnel de cette femme d’action témoigne de son engagement, de sa vision et de sa détermination, notamment envers la reconnaissance du droit à l’égalité des femmes ainsi que des personnes handicapées, afin que celles-ci puissent être considérées comme des citoyennes et des citoyens à part entière au sein de la société québécoise.

En ce qui concerne la présente édition, vous y trouverez différents articles présentant nos publications les plus récentes. En lien avec notre rôle d’évaluation, nous vous présentons ainsi le dernier bilan de la mise en œuvre de la politique gouvernementale À part entière. Un article vous informera également sur nos nouvelles pages Web d’informations statistiques ainsi que sur l’édition de septembre de notre cyberbulletin Passerelle, qui traite du dernier bilan sur la mise en œuvre de la politique gouvernementale L’Accès aux documents et aux services offerts au public pour les personnes handicapées.

Nous vous présentons aussi dans ce numéro les principaux résultats atteints par notre organisation en 2018-2019, comme exposés dans notre dernier rapport annuel de gestion. Nous sommes fiers des résultats obtenus, de même que des mesures réalisées et celles prévues dans notre plan d’action 2019-2020 à l’égard des personnes handicapées, qui fait également l’objet d’un article de cette édition.

Parmi les sujets d’actualité, notons le projet de loi n°18 : Loi modifiant le Code civil, le Code de procédure civile, la Loi sur le curateur public et diverses dispositions en matière de protection des personnes, présentement à l’étude. J’ai eu l’opportunité, avec le président du conseil d’administration de l’Office, monsieur Martin Trépanier, de présenter à la Commission des relations avec les citoyens le mémoire que nous avons produit sur ce projet de loi. Un article vous expose nos principaux commentaires sur celui-ci, qui nous semble prometteur pour faciliter la vie et favoriser la participation sociale des personnes handicapées, de leur famille et de leurs proches.

Une autre initiative intéressante est la mise en place de la nouvelle Carte d’accompagnement loisir, qui vise à favoriser la participation des personnes handicapées à des activités de loisir, culturelles et touristiques au Québec. Un article vous apprendra comment il est possible d’obtenir cette nouvelle carte et quels sont les critères d’admissibilité à cette fin.

Comme dernier article, nous aborderons la nouvelle loi fédérale sur l’accessibilité. Nous avons reçu plusieurs questions à ce sujet au cours des dernières semaines, notamment quant à son application au Québec. Nous vous en expliquons la portée dans notre chronique « Mieux comprendre ».

À toutes et à tous, je vous souhaite un très bel automne et une bonne lecture!

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.