Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller au contenu de l'Express-O Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Express-O Volume 8, numéro 10 – 18 mars 2015

ACTUALITÉS

Code de construction : nouveau comité consultatif

plan et ruban à mesurer

En septembre dernier, les propositions relatives à l’adaptabilité des logements du Comité directeur OPHQ-RBQ ont été retirées du projet de règlement modifiant le Code de construction du Québec (voir article d’Express-O de novembre). Depuis, l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) et la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) ont entrepris un processus rigoureux en vue d’obtenir une proposition de nouvelles mesures d’accessibilité pour l’intérieur des logements répondant à la fois aux orientations ministérielles et aux attentes des acteurs concernés. Leur plan de travail prévoit notamment la mise en place d’un comité consultatif permanent auquel sera invité le mouvement d’action communautaire autonome des personnes handicapées.

Actuellement, le Comité directeur OPHQ-RBQ s’affaire à documenter les mesures d’accessibilité pour l’intérieur des logements déployées dans les autres provinces canadiennes et dans la construction des logements abordables au Québec. Cette démarche lui permettra d’identifier les mesures les plus porteuses selon leurs impacts financiers et leurs bénéfices socioéconomiques. Les mesures retenues seront présentées au comité consultatif afin d’en dégager le plus grand consensus possible.

DOSSIER SPÉCIAL CAMPS DE JOUR

un moniteur et des enfants sur le gazon

Dame nature ne nous le fait pas trop sentir, mais n’empêche que l’hiver achève. Et pour plusieurs, il est temps de planifier les vacances estivales ou encore d’inscrire les enfants au camp de jour. Depuis plusieurs années, un grand nombre de municipalités québécoises offrent de tels camps. Avec ses activités sportives, culturelles et récréatives, ce service permet aux enfants de s’amuser dans un cadre sécuritaire, tout en développant leurs habiletés sociales. De plus, facilitant la conciliation travail-famille, le service de camp de jour s’avère souvent essentiel pour les parents qui ne peuvent pas s’absenter de leur emploi durant la période estivale.

Express-O vous propose donc un dossier sur l’intégration des enfants handicapés dans les camps de jour municipaux.

Portrait de la situation au Bas-Saint-Laurent

La question de la participation des enfants handicapés dans les camps de jour estivaux municipaux s’est graduellement imposée dans le cadre des travaux de la Table régionale pour l’intégration en service de garde des enfants ayant des besoins particuliers au Bas-Saint-Laurent. C’est pourquoi, à l’automne 2013, l’Office des personnes handicapées du Québec mettait sur pied un comité régional sur ce sujet avec les partenaires du milieu (réseau de la santé, municipalités, organismes communautaires).

Ce comité a identifié plusieurs obstacles pouvant nuire à la participation des enfants handicapés dans les camps de jour estivaux municipaux du Bas-Saint-Laurent. Parmi ceux-ci, notons : la faible densité de la population sur un grand territoire, des lacunes importantes quant à l’offre de services pour les enfants qui ont des besoins d’accompagnement et le manque d’outils et de ressources adaptés dans les petites municipalités.

Une seule méthode : le cas par cas

Pour répondre à leurs obligations légales et offrir la même qualité de service aux enfants handicapés qu’à ceux n’ayant pas d’incapacité, les municipalités se doivent de traiter individuellement chaque demande d’accommodement. Aucune solution n’est applicable à l’ensemble des enfants handicapés, ni même à tous ceux ayant le même diagnostic, puisque les besoins de chacun sont différents. L’important, c’est de répondre à ces besoins, dans la mesure du possible.

Droits, obligations, discrimination, accommodements raisonnables… comment s’y retrouver?

Une grande majorité de jeunes handicapés peuvent participer aux activités des camps de jour au même titre que tout autre enfant. Une programmation d’activités inclusives leur permet de participer au camp avec les autres. Dans certains cas, à la suite d’une évaluation des besoins, des mesures d’accommodement, telles des installations accessibles ou la présence d’un accompagnateur, sont nécessaires afin de pouvoir accueillir ces jeunes dans les activités régulières.

Au cours des dernières années, des camps de jour ont connu de belles réussites en matière d’intégration d’enfants handicapés; d’autres ont connu plus de difficultés. Dans certains cas par exemple, des parents ont vu refuser l’inscription de leur jeune ou les accommodements dont celui-ci avait besoin. Or, ce type de refus peut s’avérer discriminatoire. Certaines municipalités ont d’ailleurs été rabrouées par les tribunaux.

Lire la suite  de "Droits, obligations, discrimination, accommodements raisonnables… comment s'y retrouver?"

Capsule vidéo de maître Christian Roux

NOUVELLES DE L'OFFICE

Semaine québécoise des personnes handicapées

Martin Deschamps portera le message de la Semaine

Martin Deschamps, qui lance ce printemps un nouvel album en duo avec Breen Leboeuf, s’associe de nouveau à la Semaine québécoise des personnes handicapées. Du 1er au 7 juin prochain, il portera donc, sur de nombreuses tribunes, un message précis : « Poser un geste pour aider une personne handicapée de son entourage, c’est ça bâtir une société plus inclusive! »

De fait, l’objectif de la Semaine est de sensibiliser la population à la participation sociale des personnes handicapées et d’inciter les citoyens, quel que soit le rôle qu’ils exercent dans la société, à poser un geste pour réduire un obstacle à la participation sociale de personnes handicapées de leur entourage.

Lire la suite  de "Martin Deschamps portera le message de la Semaine"

Martin Deschamps en spectacle à l’occasion de la Semaine québécoise des personnes handicapées 2014

Nouvelle affiche

L’équipe de la Semaine québécoise des personnes handicapées est heureuse de vous présenter la nouvelle affiche qui vient compléter la série lancée en 2014. Toujours sur le thème « Ensemble, bâtissons une société plus inclusive », celle-ci porte plus particulièrement sur l’intégration scolaire.

Agathe, présentée sur l’affiche, est réellement une élève intégrée en classe ordinaire, dans son école de quartier, l’école du Méandre, de L’Assomption. C’est avec fierté qu’elle a collaboré, avec sa mère Andrée Simard, à la réalisation de cette affiche.

Une fillette écrit au tableau. Texte: Agathe fait tomber des préjugés. Parce qu’on l’a accueillie en classe ordinaire avec des mesures d’appui, Agathe, qui a une déficience intellectuelle, forme avec les amis de son quartier la société inclusi

Reconnaissance des langues des signes dans le monde

pictogramme du langage signé : deux mains font le signe en LSQ

L’Office des personnes handicapées du Québec a récemment publié une revue de littérature intitulée : La reconnaissance officielle des langues des signes : état de la situation dans le monde et ses implicationsCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.. Cette démarche de recherche a été entreprise après que la Fondation des Sourds du Québec et la Société culturelle québécoise des Sourds aient demandé, en janvier 2014, la reconnaissance officielle de la langue des signes québécoise (LSQ) par le gouvernement du Québec.

Exploitation, violence, maltraitance : nouvel outil

Dépliant pour les personnes handicapées victimes d’exploitation, de violence ou de maltraitance

L’Office des personnes handicapées du Québec a récemment produit un dépliant présentant les recours pour les personnes handicapées victimes d’exploitation, de violence ou de maltraitance.

On y apprend notamment ce que sont les situations d’exploitation, de violence et de maltraitance et auprès de quels organismes une victime peut porter plainte. On encourage également les proches qui seraient témoins d’une telle situation à la dénoncer auprès de ces organismes.

PSOP : Date limite reportée

La date limite pour déposer une demande dans la cadre du Programme de soutien aux organismes de promotion pour l'année financière 2015-2016 est reportée à une date ultérieure indéterminée.

Pour connaître l’état d’avancement de la réflexion en cours, laquelle est menée à la demande du conseil d'administration de l’Office des personnes handicapées du Québec, visitez régulièrement le site Web de l’Office. Dès que les résultats de cette démarche seront connus, Express-O vous en informera.

Guide des mesures fiscales provinciales et fédérales maintenant disponible dans le site Web de l'Office. Année d'imposition 2014
Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.