Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Express-O Volume 8, numéro 10 – 18 mars 2015

DOSSIER SPÉCIAL CAMPS DE JOUR

un moniteur et des enfants sur le gazon

Dame nature ne nous le fait pas trop sentir, mais n’empêche que l’hiver achève. Et pour plusieurs, il est temps de planifier les vacances estivales ou encore d’inscrire les enfants au camp de jour. Depuis plusieurs années, un grand nombre de municipalités québécoises offrent de tels camps. Avec ses activités sportives, culturelles et récréatives, ce service permet aux enfants de s’amuser dans un cadre sécuritaire, tout en développant leurs habiletés sociales. De plus, facilitant la conciliation travail-famille, le service de camp de jour s’avère souvent essentiel pour les parents qui ne peuvent pas s’absenter de leur emploi durant la période estivale.

Express-O vous propose donc un dossier sur l’intégration des enfants handicapés dans les camps de jour municipaux.

Droits, obligations, discrimination, accommodements raisonnables… comment s’y retrouver?

Une grande majorité de jeunes handicapés peuvent participer aux activités des camps de jour au même titre que tout autre enfant. Une programmation d’activités inclusives leur permet de participer au camp avec les autres. Dans certains cas, à la suite d’une évaluation des besoins, des mesures d’accommodement, telles des installations accessibles ou la présence d’un accompagnateur, sont nécessaires afin de pouvoir accueillir ces jeunes dans les activités régulières.

Au cours des dernières années, des camps de jour ont connu de belles réussites en matière d’intégration d’enfants handicapés; d’autres ont connu plus de difficultés. Dans certains cas par exemple, des parents ont vu refuser l’inscription de leur jeune ou les accommodements dont celui-ci avait besoin. Or, ce type de refus peut s’avérer discriminatoire. Certaines municipalités ont d’ailleurs été rabrouées par les tribunaux.

Dans le but de mieux faire connaître les aspects légaux régissant l’accès aux loisirs municipaux, l’Office des personnes handicapées du Québec a produit une capsule vidéo et en a récemment fait la promotion auprès des municipalités. Dans cette vidéo, Me Christian Roux, avocat à l’Office, aborde les droits des personnes handicapées, les obligations des municipalités et plusieurs concepts juridiques pertinents, dont la « discrimination », « l’accommodement raisonnable » et la « contrainte excessive ». Pour en faciliter la compréhension et la portée, il donne de nombreux exemples jurisprudentiels. Cette capsuleCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. peut être visionnée dans le site Web de l’Office.

À cette période de l’année, l’Office tient à rappeler aux municipalités et aux parents qui sont confrontés à des difficultés en matière d’accès d’un enfant handicapé au camp de jour peuvent communiquer avec lui (1 800-567-1465 ou par courriel) afin d’obtenir un soutien-conseil, voire un accompagnement.

Capsule vidéo de maître Christian Roux
Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.