Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Express-O Volume 9, numéro 5 – 17 septembre 2015

NOUVELLES DES PARTENAIRES

Responsabiliser les commerçants, une stratégie gagnante

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation « J’ai à cœur l’accessibilité de mon commerce », les membres du CAPVISH distribuent une trousse d’information aux commerçants de la ville de Québec.
Logo : symbole de fauteuil roulant avec coeur dans la roue. Texte : J'ai à coeur l'accessibilité de mon commerce.

Le 7 juillet dernier, le Comité d’action des personnes vivant des situations de handicap (CAPVISH) lançait, à Québec, sa trousse L’Accessibilité au service des commerçants. Au même moment, à l’autre bout de la province, la Ville de Gatineau était à peaufiner un projet-pilote semblable. Dans plusieurs municipalités, on consacre temps et énergie à promouvoir l’accessibilité des petits commerces.

« Responsabiliser les commerçants est une excellente stratégie pour réduire les obstacles à la participation sociale des personnes handicapées dans une municipalité », affirme madame Anne Hébert, directrice générale de l’Office des personnes handicapées du Québec. Des outils d’information comme une brochure sur l’accessibilité, des fiches techniques sur les normes d’accessibilité ou la trousse du CAPVISH peuvent être utiles à cet égard. Des stratégies de renforcement positif, comme le prix d’excellence qu’octroie la Ville de Victoriaville ou l’Association des personnes handicapées des Îles, peuvent aussi contribuer à responsabiliser les commerçants.

Les municipalités peuvent agir de différentes façons pour favoriser l’accessibilité des commerces situés sur leur territoire. En effet, elles peuvent, par règlement, prévoir des normes de conception sans obstacles pour la construction ou la transformation des petits commerces qui ne sont pas assujettis au Code de construction, soit ceux dont la superficie totale est inférieure à 300 m2. Elles peuvent aussi inclure des directives à ce propos dans leur politique concernant le développement des commerces et des services, ou encore inclure cette préoccupation dans leur stratégie de revitalisation. Enfin, elles peuvent accorder une assistance financière aux commerces qui souhaitent améliorer leur accessibilité. D’ailleurs, la Ville de Victoriaville a également adopté cette approche.

Le saviez-vous?

Le Code de construction du Québec inclut des normes de conception sans obstacles pour la construction ou la transformation d’un grand nombre de bâtiments.

Les normes en vigueur sont expliquées, à l’aide de nombreux exemples, commentaires et illustrations, dans le Guide d’utilisation des normes de conception sans obstacles, produit par la Régie du bâtiment du Québec.

Votre municipalité ou votre organisme songe à promouvoir l’accessibilité des commerces de proximité? Pourquoi ne pas vous simplifier la tâche en profitant de l’expérience et des outils conçus par d’autres organisations? Parions que les précurseurs en ce domaine seront honorés de vous aider.

En guise de coup de pouce à toutes les organisations qui souhaiteraient mettre en place un projet relatif à l’accessibilité des commerces, voici une liste (non exhaustive) d’organisations qui ont réalisé une telle initiative et qui sont disposées à partager le fruit de leur expertise, en termes de conseils ou d’outils :

OrganisationsExemples de réalisationPersonnes à contacter
Association des personnes handicapées des Îles Brochure sur l’accessibilitéCarole Poirier, 418 986-5535, aphi@ilesdelamadeleine.ca
Association des personnes handicapées physiques de Brome-MissisquoiGuide sur l’accessibilité universelle Frances Champigny, 450 263-0522, frances.champigny@chiasson.com
Comité d’action des personnes vivant des situations de handicapTrousse de sensibilisation sur l’accessibilité pour les commerces. Fiches thématiques : normes d’accessibilité, programmes de subventions, analyse de l’accessibilité, stratégies, lettres, etc.Simon April, 418 523-3065, poste 24, commerces-accessibles@capvish.org
KéroulFiches techniques Grilles d'auto-évaluation Laure Durand, 514 252-3104, ldurand@keroul.qc.ca
Société LogiqueFiches techniques Julie Lévesque, 514 522-8284, poste 110, jlevesque@societelogique.org
Ville de Victoriaville Grille d’évaluationNathalie Roussel, 819 758-1571, poste 3330, nathalie.roussel@victoriaville.ca

Outre ces organisations, pensez à contacter les associations du mouvement d’action communautaire autonome des personnes handicapées de votre localité. Celles–ci sauront certes vous offrir un éclairage pratique. Ces organismes, de même que les outils présentés précédemment, peuvent aussi appuyer les municipalités qui doivent ou qui désirent produire un plan d’action annuel à l’égard des personnes handicapées.

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.