Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

On s’élève! –  Outils de sensibilisation au potentiel des jeunes handicapés 

Document principal

Documentation complémentaire destinée au secondaire

On s’élève! Un coffre à outils pertinent et utile

On s’élève! –  Outils de sensibilisation au potentiel des jeunes handicapés est une trousse d’outils de sensibilisation développée par l’Office. Par des activités simples et bien expliquées, elle vise à sensibiliser les jeunes à la différence. 

Selon le rapport Vivre avec une incapacité au Québec (2010), produit par l’Institut de la statistique du Québec en collaboration avec l’Office, les enfants handicapés sont souvent victimes de moqueries et d’injures de la part des autres enfants. 

En effet, 75 % des enfants handicapés âgés de 5 à 14 ans auraient déjà été extrêmement perturbés par certains commentaires personnels émis à leur égard par d’autres enfants. Plus de la moitié auraient même été menacés d’agression. Pire encore : 45 % de ces enfants auraient été agressés ou attaqués. 

En bref, la trousse On s’élève! se veut un outil pertinent et efficace pour prévenir et lutter contre les préjugés et l’intimidation dont peuvent être victimes les jeunes handicapés.

On s’élève! Un contenu « clé en main »  

On s’élève! contient 12 activités pédagogiques « clé en main » : tout a déjà été préparé pour les réaliser! Les activités s’adressent au milieu d’enseignement primaire. Un document complémentaire présente, pour sa part, une activité pour le secondaire. Ces activités de sensibilisation s’adaptent facilement aux besoins du personnel enseignant. On s’élève!, la simplicité à son meilleur!

On s’élève! Un aperçu des activités

Voici une brève description des différentes activités comprises dans la trousse On s’élève!

Les yeux noirs

Par la lecture d’un livre et par un jeu de devinettes, les enfants sont invités à découvrir la réalité des personnes ayant une incapacité visuelle.

Toi et moi, on se ressemble!

Par la comparaison de leur autoportrait, de leurs goûts et de leurs activités quotidiennes avec ceux de personnages fictifs ayant une déficience intellectuelle, les enfants sont amenés à considérer les personnes telles qu’elles sont plutôt que de voir seulement leur incapacité.

Les codes secrets

Par un exercice mathématique et par un jeu d’identification visuelle, les enfants apprennent à se servir de deux moyens de communication utilisés par des personnes handicapées : le braille et la langue des signes québécoise (LSQ).

La vie après un accident

Par un questionnaire portant sur le cas d’un jeune enfant devenu paraplégique à la suite d’un accident, les jeunes explorent la réalité des personnes dont les jambes sont paralysées. 

L'espace des possibles

Par des mesures et des calculs destinés à évaluer l’accessibilité d'un lieu pour les personnes en fauteuil roulant, les jeunes sont amenés à constater que l’adaptation de l’environnement physique peut favoriser la participation sociale des personnes handicapées.

Activités physiques adaptées

Par divers ateliers les mettant en situation de handicap, les jeunes sont sensibilisés à la pratique d’activités physiques par les personnes handicapées

Abilities-disabilities : the quiz

« Capacités-incapacités : le questionnaire »

Par un questionnaire en anglais portant sur les capacités et les incapacités des personnes handicapées, les jeunes mettent à l’épreuve leur connaissance du quotidien de ces personnes.

Fresque : moi, les autres et la différence

Par la création d’une œuvre artistique collective au cours de laquelle chaque enfant est mis dans une Situation de handicap différente, les jeunes découvrent les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes handicapées dans leurs interactions et cherchent des moyens de les surmonter. Par exemple, un enfant incarnant une personne ayant une incapacité motrice a un bras attaché dans le dos, alors qu’un autre simulant une incapacité auditive a des bouchons dans les oreilles.

Juger les préjugés

Par un exercice de caractérisation des personnes handicapées et de celles sans incapacité, les jeunes s’interrogent sur leur perception des gens et sur leurs idées préconçues.

L’effet Pygmalion

Par une discussion de groupe et par la lecture d’un texte suivi d’un questionnaire, les jeunes sont invités à prendre conscience des effets positifs ou négatifs de leurs actions et de leurs paroles.

Things you should know

« Ce que vous devriez savoir »

Par une activité de compréhension de texte basée sur le témoignage de deux personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme, les jeunes sont exposés aux effets néfastes de l’intimidation à l’école.

Jeu-questionnaire : Acceptation de la différence

« Documentation complémentaire destinée au secondaire »

Courverture du document du jeu-questionnaire acceptation de la difféfrence.

Par divers éléments historiques présentés sous forme de diaporama, les jeunes sont amenés à découvrir le sort réservé aux personnes différentes, notamment les personnes handicapées, à travers le temps et les sociétés.

Vers le haut

 

Mise à jour : 14 février 2019

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.