Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Favoriser l'accès à vos...

Rencontres de groupe

Pour une personne avec incapacité auditive

Avant la tenue de la rencontre

  • s’il est connu à l’avance qu’une personne ayant une incapacité auditive sera présente, communiquer avec elle pour connaître ses besoins particuliers (par exemple, la nécessité d’avoir recours aux services d’interprètes visuels ou d'interprètes visuelles); 
  • lui faire parvenir les documents pour qu’elle puisse en prendre connaissance à l’avance;
  • planifier le déroulement de la rencontre de façon à réduire au minimum la prise de notes;
  • accompagner les documents d’un résumé des points importants.

Vers le haut

Choix du lieu de la rencontre

  • s’assurer d’avoir une salle dont l’éclairage permet de bien voir le visage des participantes et des participants;
  • idéalement, prévoir un éclairage d’appoint pour l’interprèt visuel ou l'interprète visuelle afin qu’elle puisse bien le voir.

Savez-vous que?

L’éclairage tamisé peut nuire à la personne ayant une incapacité auditive, par exemple lors d’une projection audiovisuelle, car il assombrit les lèvres de l’animateur et les gestes de l’interprète visuel ou de l’interprète visuelle.

Vers le haut

Pour une personne malentendante

  • privilégier un endroit où un téléphone muni d’un amplificateur acoustique est disponible;
  • prévoir un système d’amplification à modulation de fréquence (MF) ou par ondes infrarouges ou une boucle magnétique.

Vers le haut

Pour une personne sourde

  • privilégier un endroit où un téléscripteur est disponible.

Vers le haut

Arrivée sur les lieux de la rencontre

  • vérifier si les locaux sont dotés d’alarmes incendie visuelles. Dans le cas contraire, demander s’il existe un plan d’évacuation des lieux. Sinon, localiser les sorties et prévoir des mesures d’urgence;
  • éliminer au maximum les bruits environnants (par exemple, ceux d’un système d’aération, car ils sont amplifiés par les prothèses auditives);
  • déterminer l’endroit où les présentatrices et les présentateurs seront positionnés, les placer devant un arrière-plan simple;
  • éviter de placer les présentatrices et les présentateurs devant une fenêtre ou une source d’éclairage pour enrayer les contre-jours;
  • informer les présentatrices et les présentateurs de son incapacité ainsi que des mesures appropriées à prendre.

Vers le haut

Arrivée de la personne

  • se présenter;
  • vérifier :
    • ses besoins;
    • si elle désire que les participantes et les participants soient informés de son incapacité;
  • prendre les dispositions nécessaires pour qu’elle comprenne bien les interventions pendant la rencontre;
  • s’il n’y a pas de téléscripteur ou de téléphone muni d’un amplificateur acoustique, lui offrir la possibilité d’effectuer des appels téléphoniques en son nom tout en respectant ses besoins en matière de confidentialité.

Vers le haut

Présence d’une accompagnatrice ou d’un accompagnateur

  • considérer l’accompagnatrice ou l’accompagnateur comme une personne-ressource et non comme une participante ou un participant;
  • s’adresser à elle et non à l’accompagnatrice ou à l’accompagnateur;
  • utiliser, comme dernier recours seulement, l’aide de l’accompagnatrice ou de l’accompagnateur pour comprendre ou être compris;
  • s’assurer que la conversation ne lui échappe pas si le recours à l’aide de l’accompagnatrice ou de l’accompagnateur s’est avéré nécessaire.

Savez-vous que?

Une accompagnatrice ou un accompagnateur peut être un parent, un membre de la famille ou toute personne désignée par la personne ayant une incapacité, quelle que soit la source de celle-ci.

L'accompagnatrice ou l'accompagnateur peut aider la personne à s'exprimer, à comprendre les situations et les messages, à se déplacer ou à réaliser des activités diverses comme effectuer des achats.

Un parent ou un membre de la famille peut donc être présent peu importe l’âge de la personne ayant une incapacité auditive. Cela ne signifie pas nécessairement qu'elle ne peut se représenter.

Vers le haut

Attribution des places

  • réserver quelques sièges en face des présentateurs et des présentatrices pour faciliter son suivi lors de la rencontre;
  • s'assurer que la place qui lui est attribuée lui permette de bien voir tous les indices visuels pouvant l'aider à comprendre les éléments pertinents discutés;
  • respecter le fait qu’elle souhaite choisir elle-même la place où elle désire s’asseoir.

Vers le haut

Début de la rencontre

  • informer, si elle est d’accord, les participantes et les participants de son incapacité;
  • demander à chacune et à chacun d’utiliser un débit vocal régulier ainsi que de s’exprimer clairement et sans acronyme, si possible;
  • émettre la consigne qu’une seule participante ou un seul participant à la fois devra parler au cours de la rencontre.

Vers le haut

Lorsque vous prenez la parole

  • rester calme et faire preuve de patience;
  • éviter :
    • tout comportement cachant une partie du visage, car cela l’empêche de bien lire sur les lèvres;
    • d’avoir un objet dans la bouche;
    • de manger ou de mâcher de la gomme;
  • parler clairement et à vitesse modérée;
  • utiliser des :
    • phrases courtes et simples;
    • expressions faciales et des gestes;
  • indiquer les changements de sujet;
  • reformuler la question d’une participante ou d’un participant avant d’y répondre;
  • faire régulièrement une synthèse des échanges en cours;
  • en cas de doute, lui demander des suggestions pour améliorer la communication.

Vers le haut

Lorsque la personne prend la parole

  • lui donner le temps de s’exprimer sans l’interrompre;
  • prendre le temps de se familiariser avec la façon dont elle s’exprime;
  • être attentif aux gestes qu’elle effectue pour se faire comprendre;
  • se concentrer sur ce qu’elle dit et non sur sa voix.

Vers le haut

Lorsqu’un participant ou une participante souhaite intervenir

  • lui indiquer, par un geste, quel participant ou quelle participante prend la parole.

Vers le haut

On utilise un support visuel

  • en parlant, regarder le groupe et demeurer face à l’assistance, éviter de tourner le dos pour regarder l’écran ou écrire au tableau;
  • éviter de bouger inutilement;
  • lui laisser le temps de prendre connaissance du texte ou de l’information avant de changer de diapositive ou de poursuivre les explications;
  • être attentif à ses comportements non verbaux;
  • s’assurer qu’elle a bien compris en reformulant l’information de façon différente.

Vers le haut

 

Mise à jour : 9 avril 2019

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.