Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller au contenu Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.

Personne ayant une incapacité visuelle

Comprendre l’incapacité

Définitions

Incapacité visuelle

La vision est l’aptitude à percevoir la lumière, les couleurs et les formes.

L’incapacité visuelle se reconnaît notamment par la difficulté à lire les caractères ordinaires d’un journal ou à voir clairement le visage d’une personne à une distance de 4 mètres (12 pieds) avec des lunettes ou des verres de contact, s’il y a lieu.

Personne fonctionnellement voyante

On dit qu’une personne ayant une incapacité visuelle est fonctionnellement voyante lorsqu’elle utilise sa vision et développe des stratégies compensatoires. Par exemple, l’utilisation de systèmes de classement, de l’éclairage et le renforcement des contrastes. Son mode régulier de communication est conventionnel. Elle utilise l’alphabet courant pour lire et écrire.

Personne fonctionnellement aveugle

On dit qu’une personne est fonctionnellement aveugle lorsqu’elle ne peut pas se servir de sa vision. Elle a recours à ses autres sens pour acquérir des connaissances et communiquer. Elle peut utiliser un code d'écriture et de lecture, par exemple le braille, ou un outil technologique comme un lecteur d’écran avec synthèse vocale ou un synthétiseur vocal pour lire et écrire.

 

Savez-vous que?

Environ 93 % des personnes ayant une incapacité visuelle sont fonctionnellement voyantes. Seulement 7 % de celles-ci sont donc fonctionnellement aveugles.

Types de vision

L’incapacité visuelle ne signifie pas nécessairement la cécité. Il existe différents types de vision.

Une personne ayant une incapacité visuelle ne peut pas appréhender l’environnement de manière visuelle. Il lui faut utiliser d’autres informations comme les vibrations renvoyées par la ligne des immeubles, les bruits de la circulation, les bruits de pas et les odeurs.

Vision normale

On parle de vision normale lorsqu’il n’y a pas de problème à percevoir la lumière, les couleurs et les formes du monde extérieur par l’organe de la vue après correction.

Photo : Guylaine Bédard
Un rectangle dans lequel apparaît une photo d’un chat tigré de couleur beige, brun et noir couché sur une couverture bleue pâle. Sous le rectangle, il est inscrit « Vision normale ».

Vision centrale ou en tunnel

On parle de vision centrale lorsqu’elle est réduite en périphérie (vision en tunnel). Ce type de vision, en plus de restreindre la vision périphérique, réduit la vision nocturne. Lorsque la maladie est plus avancée, la vision peut aussi être embrouillée.

Un rectangle dans lequel apparaît, dans un rond au centre, la photo incomplète d’un chat tigré de couleur brune, beige et noire. Sous le rectangle, il est inscrit « Vision centrale/en tunnel ».

Vision périphérique

La vision périphérique permet de voir sur les côtés, mais la vision centrale est absente. Ce problème engendre des difficultés de lecture, limite la perception de la précision et entraîne une perte de nuances colorées.

Un rectangle dans lequel apparaît un rond noir au centre d’une photo qui semble être un animal aux poils de couleur brune, beige et noire sur une couverture bleue pâle. Sous le rectangle, il est inscrit « Vision périphérique ».

Vision embrouillée

La vision embrouillée s’apparente à regarder un objet à travers le brouillard. En plus de réduire la vision, elle peut provoquer de la sensibilité à la lumière (éblouissement). La vision embrouillée peut être de différents degrés.

Un rectangle dans lequel apparaît la photo embrouillée d’un chat tigré de couleur brune, beige et noire. On ne peut distinguer clairement les yeux du chat. Sous le rectangle, il est inscrit « Vision embrouillée ».

Vision indéfinie

On la nomme « vision éparpillée », car elle est constituée de zones claires et de zones sombres. En plus de créer une vision embrouillée et réduite, cette vision entraîne une sensibilité à la lumière (éblouissement) et une réduction de la vision nocturne.

Un rectangle dans lequel on distingue seulement les parties d'un chat tigré de couleur brune, beige et noire couché sur une couverture bleue pâle. Des taches noires empêchent de voir le chat en entier. Sous le rectangle, il est inscrit « Vision indé

Cécité totale

La cécité totale est une absence de perception de la lumière. Ce type de vision est plus rare.

Un rectangle complètement noir. Sous le rectangle, il est inscrit « Cécité totale ».

En connaître davantage sur l’incapacité visuelle :

Institut Nazareth & Louis-Braille Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. 

Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.

Vers le haut

Mots appropriés à employer

Des termes présentant une image négative des personnes handicapées ont été remplacés par ceux qui traduisent mieux leur réalité. C’est ainsi que l’usage de l’expression « personne handicapée » au lieu de « déficient », « handicapé », « malade », « invalide », « infirme » etc., a marqué une étape dans l’évolution des mentalités. 

L’utilisation du mot « personne » suggère de considérer d’abord et avant tout l’individu avec toutes les caractéristiques (sexe, âge, intérêts, etc.) qui le composent. Son type d’incapacité n’est qu’une de ses caractéristiques. Par conséquent, on parlera de « personne ayant une incapacité visuelle » ou de « personne ayant une incapacité liée à la vision ». 

Vers le haut

Personne ayant une incapacité visuelle

 Comprendre l’incapacité

Accueillir et servir la personne

 

Mise à jour : 9 avril 2019

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.