Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :

Outil de recherche

Dans le cadre de ses fonctions, l’Office produit des guides, des rapports, des analyses, des avis et des mémoires sur un ensemble de sujets touchant les personnes handicapées.

Grâce à l’outil de recherche ci-dessous, vous trouverez ces différentes publications. Cette section du site Web de l'Office vous permet d'effectuer une recherche par mot-clé, par type de document ou par sujet. Il est également possible de trier les résultats de recherche par titre ou par date de parution.

Vous cherchez un document produit par l’Office et vous ne le trouvez pas? Communiquez avec nous au 1 800 567-1465. C’est avec plaisir que nous vous aiderons.

Note importante. Il est à noter que les documents et les sites Web externes, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas été produits par l’Office, peuvent présenter certains obstacles à l’accessibilité.

Résultats de recherche.

Liste des critères de recherche
  • Trié par date, du moins récent au plus récent
  • Filtré par Type de document : : Financé par l'Office
  • Filtré par type de fichier : Tous

28 résultats trouvés, 1 à 10 affichés

Listes des résultats de recherche
  • Les besoins et les services en interprétation visuelle

    • Auteur : Groupe de recherche sur la LSQ et le bilinguisme sourd
    • Date de parution : juillet 2013
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Communications et Web
    • Résumé :

      L’objectif général de cette étude est de présenter la perception des utilisateurs et utilisatrices, des interprètes et des gestionnaires de services d’interprétation quant aux besoins et aux services en interprétation visuelle.

      Dans un premier temps, le rapport décrit la situation actuelle pour les domaines sociocommunautaire et scolaire et pour les secteurs non traditionnels (principalement l’interprétation à distance, par relais téléphonique (SRV)). Dans un deuxième temps, il dresse un portrait quantitatif à partir de données recueillies par un sondage effectué en 2012-2013 auprès de 244 répondants et répondantes. Dans un dernier temps, il réalise une analyse descriptive du contenu de quatre groupes de discussion concernés par l’objet de cette étude (utilisateurs et utilisatrices – LSQ et français –, interprètes et gestionnaires de services d'interprétation). Une série de besoins a émergé des constats, des préoccupations et des suggestions des participants et participantes au fil des discussions.

      Le portrait présenté dans ce rapport élargit la question des besoins et de l’organisation des services en interprétation visuelle pour l'appliquer à tous les secteurs de l’offre de services (les secteurs des domaines scolaire et sociocommunautaire), aux principaux types de fournisseurs de services (SRI, commissions scolaires, cégeps et universités, travailleurs autonomes), ainsi qu’aux différents moyens d’offrir les services (en présence ou à distance).

  • Analyse des politiques sociales et des stratégies de soutien destinées aux familles vivant avec un enfant handicapé

    • Auteur : Université Laval, Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale et Université du Québec à Rimouski
    • Date de parution : mars 2012
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Famille et proches
    • Résumé :

      À ce jour, le concept de soutien aux familles vivant avec un enfant handicapé demeure insuffisamment documenté pour faire ressortir un éventail précis de pratiques exemplaires à mettre de l’avant. De surcroît, la notion de besoin représente un concept subjectif et variable dans le temps. Les réponses à apporter doivent donc être plurielles. Elles doivent tenir compte de la situation unique de chaque famille. Le présent projet de recherche, grâce à une démarche dynamique caractérisée par une réflexion sociale interactive, ancre ces aspects dans le contexte québécois. De fait, l’équipe de recherche témoigne de la variété des préoccupations rencontrées, en plus de faire état du chemin à parcourir pour développer une société plus inclusive, solidaire et équitable envers les enfants handicapés (de la naissance à 17 ans) et leurs familles.

      Ce rapport est rédigé avec le souci d’enraciner les résultats dans les orientations de la politique À part entière : pour un véritable exercice du droit à l’égalité de l’Office, qui a financé la recherche. Cette orientation permet de leur donner une portée accrue auprès d’un auditoire de décideurs et d’acteurs importants. En complément à ce document, des recommandations ont été publiées afin de faire ressortir les priorités d’action pour favoriser l’épanouissement de ces familles.

  • Évaluation des impacts d'une technologie mobile d'assistance à la réalisation de tâches sur l'autodétermination des personnes présentant une déficience intellectuelle Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.

    • Auteur : CRDITED Mauricie - Centre-du-Québec
    • Date de parution : juin 2011
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Activités de la vie quotidienne et domestique
    • Résumé :

      Ce projet de recherche avait pour objectif d’expérimenter une technologie mobile d’assistance à la réalisation de tâches chez des personnes ayant une déficience intellectuelle et d’en évaluer l’impact sur leur autodétermination.

      Au cours de cette expérimentation, quinze personnes ayant une déficience intellectuelle ont expérimenté un assistant à la réalisation de tâches (ART) sur une période de huit semaines afin de réaliser deux tâches en milieu résidentiel et socioprofessionnel.

      Le niveau d’autodétermination des participants a été mesuré avant et après l’expérimentation. Des entretiens de recherche semi-structurés ont également été menés auprès d’un proche et d’un intervenant avant et après l’expérimentation, et ce, pour chaque participant. Enfin, l’efficacité perçue de la technologie utilisée a été évaluée au terme de l'expérimentation.

      Le présent rapport décrit cette expérience et en présente les résultats.

  • L'intégration des pairs aidants dans des équipes de suivi et de soutien dans la communauté Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.

    • Auteur : Université Laval et Association québécoise pour la réadaptation psychosociale
    • Date de parution : février 2012
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Santé et réadaptation
    • Résumé :

      Le Plan d’action en santé mentale 2005-2010 ciblait l’embauche de pairs aidants dans 30 % des équipes de suivi intensif et de soutien d’intensité variable. En lien avec cet objectif, le Ministère de la santé et des services sociaux a financé le développement et l’implantation du programme Pairs aidants réseau (PAR). Outre la promotion et la sensibilisation des milieux à l’embauche de pairs aidants, le programme PAR offre de la formation préparant les pairs aidants à l’exercice de leurs rôles de même que des mesures de soutien aux équipes et aux pairs aidants à la suite de leur embauche.

      L’année 2008 marquait l’intégration de la première cohorte de pairs aidants certifiés et embauchés dans des ressources en santé mentale. Cette importante innovation dans l’offre de services au Québec est à l’origine de l'étude dont il est question dans ce document. Cette dernière visait à décrire le processus d’intégration dans six équipes en santé mentale, deux d’entre elles offrant des services de suivi intensif et les quatre autres du soutien d’intensité variable.

      Le document synthèse ici présenté résume les faits saillants, les principaux résultats et les recommandations issus de cette étude.

  • Identification des coûts supplémentaires généraux liés aux déficiences, incapacités et situations de handicap assumés par les personnes handicapées et leur famille Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.

    • Auteur : Laboratoire de recherche sur les pratiques et les politiques sociales
    • Date de parution : août 2014
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Finances
    • Résumé :

      S’inscrivant dans le cadre de la politique gouvernementale À part entière, qui vise à accroître la participation sociale des personnes handicapées, cette recherche propose une identification des coûts supplémentaires généraux encourus par les personnes handicapées du Québec et par leur famille pour pallier les conséquences liées à leurs déficiences, incapacités et situations de handicap.

      La présente recherche du LAREPPS s’est donné comme objectif de mieux connaître et documenter ces coûts supplémentaires en fonction de grands paramètres tels que le type de déficience et la sévérité de l'incapacité des personnes handicapées, le statut socioéconomique de ces dernières et leur région de résidence, le tout en tenant compte d’une diversité de situations de handicap en lien avec les habitudes de vie.

      Le rapport de recherche se divise en quatre chapitres. Le premier chapitre présente des éléments de contexte sur la question des coûts supplémentaires et sur certains enjeux entourant la compensation équitable. Le second chapitre présente la démarche de recherche, ses objectifs et la méthodologie retenue. Au troisième chapitre se trouvent les résultats de recherche. Ce chapitre est subdivisé en quatre sections, présentant en détails les situations de coûts supplémentaires selon quatre groupes d’incapacité. On y aborde de manière systématique les situations de coûts supplémentaires spécifiques et généraux en fonction d’une douzaine d’habitudes de vie. Enfin, le quatrième chapitre fait émerger des faits saillants ainsi qu’une typologie des coûts supplémentaires, et revient sur la définition des coûts ainsi que sur certains enjeux de politiques sociales.

  • L’évaluation et le traitement de l’autostimulation chez les personnes ayant une déficience intellectuelle et/ou un trouble du spectre de l’autisme

    • Auteur : Université de Montréal et Centre de réadaptation de l'Ouest de Montréal
    • Date de parution : août 2013
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Santé et réadaptation
    • Résumé :

      L’autostimulation est un comportement problématique commun qui touche la majorité des personnes recevant des services des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDITED) du Québec. Bien que plusieurs interventions basées sur des données probantes soient disponibles pour réduire ces comportements, il n’existe pas de lignes directrices clairement établies qui indiquent quelle intervention choisir plutôt qu’une autre.

      Le présent rapport rend compte de l'expérimentation d'un modèle séquentiel visant à aider les cliniciens et cliniciennes à sélectionner l’intervention la plus susceptible de réduire l’autostimulation tout en favorisant l’émergence de comportements facilitant la participation sociale des usagers et usagères.

  • Handicap, territoire et environnement

    • Auteur : Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale
    • Date de parution : janvier 2015
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Déplacements et transport
      • Accessibilité des lieux et aménagement du territoire
    • Résumé :

      Cette étude vise à identifier les représentations sociales des différents acteurs du transport collectif afin de comprendre comment ils perçoivent la personne ayant des incapacités. Elle ne limite toutefois pas la réflexion à la personne ayant des incapacités; elle englobe également son milieu de vie. Il sera ensuite plus aisé de proposer des interventions pour éliminer les préjugés et, ainsi, contribuer à construire une société plus inclusive pour l’ensemble de la population.

  • Rapport d'expérimentation du programme Studio sans limites

    • Auteur : Autisme sans limites
    • Date de parution : mars 2015
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Emploi et activités socioprofessionnelles
    • Résumé :

      Autisme sans limites est un organisme qui vise l'évolution des services qui peuvent contribuer à la participation sociale des adultes ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

      Autisme sans limites a ainsi développé Studio sans limites (SSL), un programme d’éducation continue, de développement des habiletés et de formation au travail qui offre à ces adultes les outils et stratégies nécessaires à une intégration tant en milieu de travail que dans la communauté.

      Ce rapport d’expérimentation rend compte des objectifs qui ont été fixés pour Studio sans limites, de l’évaluation de la réussite de ces objectifs et, plus largement, de l’efficience du programme et de ses impacts positifs dans la vie des adultes ayant un trouble du spectre de l'autisme et dans la société en général.

  • Projet Accès-VD

    • Auteur : Centre de recherche informatique de Montréal
    • Date de parution : août 2012
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Communications et Web
    • Résumé :

      La vidéodescription étant essentielle à la compréhension de contenus vidéo par les personnes ayant une incapacité visuelle, le Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM) a développé en 2009 un lecteur DVD pour les individus ayant des besoins en cette matière. La conception de ce lecteur est basée sur les besoins exprimés par une cinquantaine d’utilisateurs et utilisatrices lors de sessions d’échanges.

      Pour l'évaluer, le CRIM a mis en place, en septembre 2010, le projet « Accès-VD », un service expérimental de diffusion de vidéodescription. Lors de la location d'un DVD auprès de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), le lecteur du CRIM téléchargeait la vidéodescription correspondante et la synchronisait à la lecture du DVD.

      Dans le cadre du projet, une évaluation qualitative et quantitative de l’utilisabilité de la vidéodescription produite, de son mode de diffusion (le lecteur) et du service expérimental des opérations a été effectuée.

      Ce document présente le contexte du projet, la méthodologie utilisée et les résultats obtenus. Finalement, il discute des aspects particuliers, tant techniques qu’humains, rencontrés lors du projet et conclut en suggérant des marches à suivre pour rendre ce service permanent.

  • Expérimentation d’un modèle novateur d’organisation des services de réadaptation pédiatrique

    • Auteur : Centre de réadaptation Estrie
    • Date de parution : mars 2010
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Santé et réadaptation
    • Résumé :

      Les enfants qui ont une déficience physique et leurs familles doivent souvent faire face à de longs délais avant de recevoir des services de réadaptation.

      Le projet Apollo visait à réorganiser les services de réadaptation au programme Enfants et adolescents du Centre de réadaptation Estrie afin d’en améliorer l'accès et la qualité. Un nouveau modèle de services a été développé en 2006-2007 et implanté en 2007-2009. Les résultats de la recherche indiquent que plusieurs facteurs ont influencé le déroulement du projet, lequel semble avoir permis d’augmenter l’accessibilité des services tout en maintenant globalement la qualité. Sur la base des renseignements recueillis auprès de plusieurs familles, intervenants et gestionnaires, le rapport présente des recommandations pour favoriser la transformation et l’organisation des services.

Pagination :
Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.