Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :

Outil de recherche

Dans le cadre de ses fonctions, l’Office produit des guides, des rapports, des analyses, des avis et des mémoires sur un ensemble de sujets touchant les personnes handicapées.

Grâce à l’outil de recherche ci-dessous, vous trouverez ces différentes publications. Cette section du site Web de l'Office vous permet d'effectuer une recherche par mot-clé, par type de document ou par sujet. Il est également possible de trier les résultats de recherche par titre ou par date de parution.

Vous cherchez un document produit par l’Office et vous ne le trouvez pas? Communiquez avec nous au 1 800 567-1465. C’est avec plaisir que nous vous aiderons.

Note importante. Il est à noter que les documents et les sites Web externes, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas été produits par l’Office, peuvent présenter certains obstacles à l’accessibilité.

Résultats de recherche.

Liste des critères de recherche
  • Trié par titre, de A à Z
  • Filtré par Type de document : : Financé par l'Office
  • Filtré par type de fichier : Tous

28 résultats trouvés, 11 à 20 affichés

Listes des résultats de recherche
  • Expérimentation d’un modèle novateur d’organisation des services de réadaptation pédiatrique

    • Auteur : Centre de réadaptation Estrie
    • Date de parution : mars 2010
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Santé et réadaptation
    • Résumé :

      Les enfants qui ont une déficience physique et leurs familles doivent souvent faire face à de longs délais avant de recevoir des services de réadaptation.

      Le projet Apollo visait à réorganiser les services de réadaptation au programme Enfants et adolescents du Centre de réadaptation Estrie afin d’en améliorer l'accès et la qualité. Un nouveau modèle de services a été développé en 2006-2007 et implanté en 2007-2009. Les résultats de la recherche indiquent que plusieurs facteurs ont influencé le déroulement du projet, lequel semble avoir permis d’augmenter l’accessibilité des services tout en maintenant globalement la qualité. Sur la base des renseignements recueillis auprès de plusieurs familles, intervenants et gestionnaires, le rapport présente des recommandations pour favoriser la transformation et l’organisation des services.

  • Guide d'analyse de l'expérience inclusive en parc urbain

    • Auteur : Hélène Carbonneau, PhD, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et Alexandra Gilbert, assistante de recherche, UQTR.
    • Type de document : 
      • Études, analyses et rapports
      • Financé par l'Office
    • Sujet : 
      • Accessibilité des lieux et aménagement du territoire
      • Loisirs, sports, tourisme et culture
    • Résumé :

      Ce guide découle d’une démarche de recherche ayant permis de mieux comprendre les éléments qui facilitent ou limitent la qualité de l’expérience inclusive de personnes ayant des incapacités dans un parc urbain.

      Il est conçu dans le but d’alimenter la réflexion de différents acteurs et actrices afin de rendre les parcs urbains accessibles et sécuritaires pour les personnes handicapées, les personnes âgées ou encore les personnes vivant avec des contraintes d’utilisation.

  • Handicap, territoire et environnement

    • Auteur : Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale
    • Date de parution : janvier 2015
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Déplacements et transport
      • Accessibilité des lieux et aménagement du territoire
    • Résumé :

      Cette étude vise à identifier les représentations sociales des différents acteurs du transport collectif afin de comprendre comment ils perçoivent la personne ayant des incapacités. Elle ne limite toutefois pas la réflexion à la personne ayant des incapacités; elle englobe également son milieu de vie. Il sera ensuite plus aisé de proposer des interventions pour éliminer les préjugés et, ainsi, contribuer à construire une société plus inclusive pour l’ensemble de la population.

  • Identification des coûts supplémentaires généraux liés aux déficiences, incapacités et situations de handicap assumés par les personnes handicapées et leur famille Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.

    • Auteur : Laboratoire de recherche sur les pratiques et les politiques sociales
    • Date de parution : août 2014
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Finances
    • Résumé :

      S’inscrivant dans le cadre de la politique gouvernementale À part entière, qui vise à accroître la participation sociale des personnes handicapées, cette recherche propose une identification des coûts supplémentaires généraux encourus par les personnes handicapées du Québec et par leur famille pour pallier les conséquences liées à leurs déficiences, incapacités et situations de handicap.

      La présente recherche du LAREPPS s’est donné comme objectif de mieux connaître et documenter ces coûts supplémentaires en fonction de grands paramètres tels que le type de déficience et la sévérité de l'incapacité des personnes handicapées, le statut socioéconomique de ces dernières et leur région de résidence, le tout en tenant compte d’une diversité de situations de handicap en lien avec les habitudes de vie.

      Le rapport de recherche se divise en quatre chapitres. Le premier chapitre présente des éléments de contexte sur la question des coûts supplémentaires et sur certains enjeux entourant la compensation équitable. Le second chapitre présente la démarche de recherche, ses objectifs et la méthodologie retenue. Au troisième chapitre se trouvent les résultats de recherche. Ce chapitre est subdivisé en quatre sections, présentant en détails les situations de coûts supplémentaires selon quatre groupes d’incapacité. On y aborde de manière systématique les situations de coûts supplémentaires spécifiques et généraux en fonction d’une douzaine d’habitudes de vie. Enfin, le quatrième chapitre fait émerger des faits saillants ainsi qu’une typologie des coûts supplémentaires, et revient sur la définition des coûts ainsi que sur certains enjeux de politiques sociales.

  • L'accessibilité à l'information comme déterminant à la participation sociale des personnes ayant une déficience intellectuelle – Validation d'une démarche rédactionnelle inclusive

    • Auteur : Bernadette Kassi, en collaboration avec Julie Ruel, André Moreau et Jean Proulx.
    • Date de parution : avril 2016
    • Type de document : 
      • Études, analyses et rapports
      • Financé par l'Office
    • Sujet : 
      • Communications et Web
    • Résumé :

      Cette recherche a permis d’expérimenter une démarche de rédaction inclusive au cours de laquelle des concepteurs de quatre organisations ont créé du matériel informatif avec des personnes ayant une déficience intellectuelle.

      Les résultats montrent que ce type de démarche est de nature à accroître l’accès à l’information pour les personnes visées. En effet, la participation active des personnes ayant une déficience intellectuelle au processus a été un facteur déterminant dans la conception de documents qui leur soient plus accessibles. L’accompagnement de ces personnes par une personne qui les connaît a été un autre élément clé de la démarche. Enfin, l’ajout d’illustrations a également contribué à la compréhension du matériel.

      Par ailleurs, la recherche a mis en lumière que la démarche de rédaction inclusive, telle qu’expérimentée, requiert du soutien et des ressources additionnelles. De même, la rédaction en langage simplifié s’avère complexe et nécessite de la formation supplémentaire, et ce, malgré l’accès à un guide.

      Même si la démarche de rédaction inclusive constitue un cadre général à partir duquel il est intéressant de travailler, celle-ci doit demeurer flexible, c’est-à-dire qu’elle doit pouvoir être adaptée en fonction des besoins des organisations, des contextes dans lesquels elles évoluent et des publics cibles.

      Il est à noter que le rapport présente aussi des recommandations pour augmenter l’accès à l’information des personnes ayant un très faible niveau de littératie.

  • L'intégration des pairs aidants dans des équipes de suivi et de soutien dans la communauté Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.

    • Auteur : Université Laval et Association québécoise pour la réadaptation psychosociale
    • Date de parution : février 2012
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Santé et réadaptation
    • Résumé :

      Le Plan d’action en santé mentale 2005-2010 ciblait l’embauche de pairs aidants dans 30 % des équipes de suivi intensif et de soutien d’intensité variable. En lien avec cet objectif, le Ministère de la santé et des services sociaux a financé le développement et l’implantation du programme Pairs aidants réseau (PAR). Outre la promotion et la sensibilisation des milieux à l’embauche de pairs aidants, le programme PAR offre de la formation préparant les pairs aidants à l’exercice de leurs rôles de même que des mesures de soutien aux équipes et aux pairs aidants à la suite de leur embauche.

      L’année 2008 marquait l’intégration de la première cohorte de pairs aidants certifiés et embauchés dans des ressources en santé mentale. Cette importante innovation dans l’offre de services au Québec est à l’origine de l'étude dont il est question dans ce document. Cette dernière visait à décrire le processus d’intégration dans six équipes en santé mentale, deux d’entre elles offrant des services de suivi intensif et les quatre autres du soutien d’intensité variable.

      Le document synthèse ici présenté résume les faits saillants, les principaux résultats et les recommandations issus de cette étude.

  • Le travail domestique et de soin réalisé par les mères et les pères d'enfants présentant un trouble du spectre de l'autisme (TSA) au Québec

    • Auteur : Catherine Des Rivières-Pigeon, Isabelle Courcy, Catherine Boucher, Geneviève Laroche et Nathalie Poirier, en collaboration avec Elsa Galerand
    • Date de parution : juin 2015
    • Type de document : 
      • Études, analyses et rapports
      • Financé par l'Office
    • Sujet : 
      • Activités de la vie quotidienne et domestique
    • Résumé :

      Cette étude analyse l’expérience de mères et de pères d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) sous l’angle du travail domestique et de soin qu’ils effectuent au quotidien. Les résultats démontrent notamment que ce travail est souvent très spécialisé et de très grande ampleur. Ils indiquent également qu’une amélioration des services destinés à l’enfant pourrait simplifier le travail effectué par les parents.

      Le document propose par ailleurs des solutions pour mieux soutenir les parents, en favorisant un partage plus équitable des responsabilités. Il est entre autres recommandé de bonifier les services offerts aux familles d’enfants ayant un TSA de façon à les rendre accessibles, flexibles et basés sur le partage de l’expertise parentale et maternelle acquise auprès de l’enfant.

  • Les besoins d’aide non comblés pour les activités de la vie quotidienne chez les personnes avec incapacité au Québec - Zoom Santé, numéro 58

    • Auteur : Institut de la statistique du Québec, en collaboration avec l'Office des personnes handicapées du Québec
    • Date de parution : mai 2016
    • Type de document : 
      • Études, analyses et rapports
      • Financé par l'Office
    • Sujet : 
      • Activités de la vie quotidienne et domestique
      • Statistiques
    • Résumé :

      Réalisée en collaboration avec l’Office des personnes handicapées du Québec, cette édition du bulletin Zoom Santé s’intéresse aux besoins d’aide non comblés pour les activités de la vie quotidienne ou domestique chez les personnes de 15 ans et plus ayant une incapacité.

      L’étude repose sur les données de l’Enquête canadienne sur l’incapacité (2012) de Statistique Canada. Elle visait notamment à établir si le sexe, l’âge, la gravité de l’incapacité et le type d’incapacité sont liés aux besoins d’aide non comblés. Les résultats révèlent que le quart des personnes avec incapacité ont besoin d’aide pour réaliser leurs activités de la vie quotidienne ou domestique et qu’un peu plus de la moitié d’entre elles ont un besoin d’aide non comblé. En outre, les jeunes de 15 à 34 ans ont une plus grande probabilité de manquer d’aide ou de n’en recevoir aucune, peu importe le type d’activité.

  • Les besoins et les services en interprétation visuelle

    • Auteur : Groupe de recherche sur la LSQ et le bilinguisme sourd
    • Date de parution : juillet 2013
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Communications et Web
    • Résumé :

      L’objectif général de cette étude est de présenter la perception des utilisateurs et utilisatrices, des interprètes et des gestionnaires de services d’interprétation quant aux besoins et aux services en interprétation visuelle.

      Dans un premier temps, le rapport décrit la situation actuelle pour les domaines sociocommunautaire et scolaire et pour les secteurs non traditionnels (principalement l’interprétation à distance, par relais téléphonique (SRV)). Dans un deuxième temps, il dresse un portrait quantitatif à partir de données recueillies par un sondage effectué en 2012-2013 auprès de 244 répondants et répondantes. Dans un dernier temps, il réalise une analyse descriptive du contenu de quatre groupes de discussion concernés par l’objet de cette étude (utilisateurs et utilisatrices – LSQ et français –, interprètes et gestionnaires de services d'interprétation). Une série de besoins a émergé des constats, des préoccupations et des suggestions des participants et participantes au fil des discussions.

      Le portrait présenté dans ce rapport élargit la question des besoins et de l’organisation des services en interprétation visuelle pour l'appliquer à tous les secteurs de l’offre de services (les secteurs des domaines scolaire et sociocommunautaire), aux principaux types de fournisseurs de services (SRI, commissions scolaires, cégeps et universités, travailleurs autonomes), ainsi qu’aux différents moyens d’offrir les services (en présence ou à distance).

  • Les mesures anthropométriques de personnes âgées et adultes dans la salle de bain : une étude pilote

    • Auteur : Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation, Institut universitaire de gériatrie de Montréal et Institut de réadaptation en déficience physique de Québec
    • Date de parution : août 2015
    • Type de document : 
      • Financé par l'Office
      • Études, analyses et rapports
    • Sujet : 
      • Habitation et logement
      • Accessibilité des lieux et aménagement du territoire
    • Résumé :

      Financée conjointement par l’Office et par le Réseau provincial de recherche en adaptation-réadaptation, cette étude pilote avait pour objectif de définir une méthodologie qui permettrait de déterminer certaines dimensions nécessaires dans une salle de bain (toilettes, lavabo, douche) pour faciliter les déplacements et les mouvements des adultes et des personnes âgées utilisant un appareil adapté (marchette, fauteuil roulant manuel ou motorisé).

      Afin d’identifier, entre autres, les barres d’appui répondant le mieux aux besoins de ces personnes, les déplacements et les mouvements de 27 participants et participantes ont été évalués dans une salle de bain reconstituée selon les normes relatives aux aires de circulation du Code du bâtiment du Québec. Les auteurs concluent que la méthodologie créée dans le cadre de ce projet de recherche s'est avérée efficace, fiable, précise et facile à interpréter.

      Les résultats encouragent la présence d’une barre d’appui verticale pour que les personnes âgées puissent se lever des toilettes publiques et accéder à leur fauteuil roulant ou à leur marchette. De plus, une aire de circulation plus grande dans les salles de bain publiques est suggérée.

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2019 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.