Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :

Porte-parole

Contribuer à 100 %

Du 1er au 7 juin, c’est l’occasion de souligner la 26e édition de la Semaine québécoise des personnes handicapées. Peu importe votre rôle dans la société, prenez part à l’action pour accroître le pouvoir d’agir des personnes handicapées.

Notre porte-parole Rosalie Taillefer-Simard vous invite à y participer avec elle en devenant des acteurs de changement dans votre milieu de vie.

Mot de Rosalie Taillefer-Simard

Rosalie Taillefer-Simard, porte-parole de la Semaine

Je suis très contente d’être de nouveau porte-parole pour la Semaine québécoise des personnes handicapées. Le thème de la 26e édition me touche personnellement. Contribuer à 100 %, c’est ce que je réalise au quotidien, et ce, depuis que je suis toute petite.

Au Québec, nous sommes plus d’un million de personnes à avoir une incapacité significative et persistante. La Semaine a pour but de sensibiliser la population pour diminuer les embûches à la participation sociale des personnes handicapées afin qu’elles aient un plus grand pouvoir d’agir. C’est pourquoi il faut nous laisser contribuer à 100 %.

Pour moi, l’expression artistique et sportive a une grande importance dans ma vie. Quand j’étais jeune, mes parents m’inscrivaient à plusieurs activités pour que je développe ma parole et mon écoute. Vers l’âge de 8 ans, j’ai décidé que je voulais danser. Mes parents ne m’ont jamais dit que je ne pouvais pas danser parce que je suis une personne malentendante. L’important, c’est de tout essayer et de ne pas mettre de barrière à une personne handicapée. Je danse encore aujourd’hui. Ça me fait toujours du bien psychologiquement et physiquement.

Au secondaire, j’ai eu un coup de cœur pour mes cours d’arts plastiques. J’ai alors fait mes études en arts visuels et médiatiques. Vu que mon sens de l’ouïe est moins développé, j'utilise énormément mon sens visuel. En faisant de l’art, on peut s’exprimer à travers nos créations. C’est quelque chose de thérapeutique qui fait du bien au moral.

Avoir une passion apporte une confiance en soi. Faisons en sorte que les personnes qui ont une incapacité puissent s’épanouir. Nous devons tout faire pour que ce soit accessible. C’est ce qui donnera plus de sourires à ces personnes différentes.

En reconnaissant la place qui nous revient, vous nous permettez de nourrir nos passions et de participer pleinement à la vie en société. Je me dis toujours que si on ne relève pas nos défis, on ne pourra jamais s’améliorer. Il ne faut pas avoir peur et profiter de la vie. On en a juste une à vivre.

Laissez-nous contribuer à 100 % de nos capacités.

 

Mise à jour : 25 avril 2022

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.