Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Volume 16 - numéro 1 - avril 2022

ACTUALITÉS

Personnes handicapées : quoi savoir sur le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec

Le ministre des Finances, monsieur Eric Girard, a présenté le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec, le 22 mars dernier.

Le budget 2022-2023 prévoit des investissements additionnels totalisant plus de 22 G$ d’ici 5 ans pour :

Couverture du Budget 2022-2023.
  • faire face à la hausse du coût de la vie (3,8 G$);
  • rétablir le système de santé (8,9 G$);
  • stimuler la croissance économique (4,2 G$);
  • investir en éducation et en enseignement supérieur (2,8 G$);
  • poursuivre l’action en matière d’environnement (357 M$);
  • mettre en œuvre le Plan pour une économie verte 2030 (1 G$);
  • renforcer l’action communautaire et soutenir les collectivités (2,2 G$).

Dans cet article, nous vous présentons les principaux faits saillants du budget ayant une incidence sur les personnes handicapées et leur famille.

Faire face à la hausse du coût de la vie

Environ 3,2 G$ seront versés dans l’immédiat. Cette somme prendra la forme d’un crédit d’impôt de 500 $ qui sera accordé aux adultes ayant un revenu de 100 000 $ ou moins et qui ont produit une déclaration de revenus pour l’année 2021.

Renforcer l’action communautaire et soutenir les collectivités

Des investissements d’environ 1,1 G$ permettront de mettre en place le nouveau Plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire 2022-2027. En outre, plus de 888 M$ serviront à bonifier le soutien à la mission globale des organismes, ce qui permettra d’améliorer les services et facilitera l’embauche du personnel. Ces sommes pourraient certainement bénéficier au milieu associatif des personnes handicapées.

Améliorer la qualité des logements

Le financement du Programme d’adaptation de domicile sera bonifié par l’ajout de 64 M$ sur 3 ans, dont 22,6 M$ en 2022-2023.

Améliorer les services aux personnes vulnérables

Au cours des dernières années, des efforts importants ont été déployés pour améliorer l’accessibilité et la qualité des services en santé mentale, notamment pour contrer les effets de la pandémie. Des investissements additionnels de 234,4 M$ sur 5 ans seront effectués afin de poursuivre des initiatives mises en place au cours des dernières années. Pour l’année 2022-2023, un montant de 35,2 M$ est prévu.

Mieux protéger les personnes en situation de vulnérabilité

Afin d’élargir l’offre de services du Curateur public, un montant de 22,5 M$ est prévu sur 5 ans. 18 M$ permettront de bonifier la prestation de services auprès des personnes sous la responsabilité du Curateur public ainsi qu'à l'accompagnement des tuteurs et des curateurs privés. L'autre portion, soit 4,5 M$, sera consacrée à la mise en œuvre de la mesure d'assistance. Il s’agit d’un nouveau service qui sera disponible lors de l'entrée en vigueur de la Loi visant à mieux protéger les personnes en situation de vulnérabilité.

De plus, le gouvernement prévoit de rehausser, d’ici 2026-2027, les investissements destinés à soutenir les personnes aînées. Un montant de 2,6 G$ y sera consacré, dont 234,6 M$ en 2022-2023. Les mesures envisagées à cet effet s’adressent, sans exception, aux personnes âgées handicapées et à leurs proches.

Renforcer les services de soutien à domicile

Dans le contexte où la pandémie a accentué la volonté des personnes âgées et handicapées de rester le plus longtemps possible dans leur domicile, des sommes additionnelles de 785 M$ seront consacrées d’ici 2026-2027 pour les services de soutien à domicile. Un montant de 100 M$ est prévu pour l’année 2022-2023.

Améliorer les soins et services aux personnes proches aidantes

Des investissements totalisant 250,3 M$ sont prévus pour les 5 prochaines années, dont 37,9 M$ en 2022-2023.

Ouvrir les premières maisons des aînés et maisons alternatives

Les maisons des aînés accueilleront des personnes aînées en perte d’autonomie. En ce qui concerne les maisons alternatives, elles offriront des milieux de vie aux adultes ayant des incapacités, soit une déficience intellectuelle, une déficience physique ou un trouble du spectre de l’autisme. Un montant de 75 M$ y sera consacré au cours de l’année 2022-2023.

Harmoniser les CHSLD publics et privés

Afin d’assurer à toutes les personnes hébergées une offre de soins et de services comparable, le gouvernement a entrepris une démarche d’harmonisation qui vise à convertir une vingtaine d’établissements privés non conventionnés en établissements conventionnés. D’ici 5 ans, des sommes totalisant 128,5 M$ y seront consacrées, dont 19,3 M$ en 2022-2023.

Pour en savoir plus, consultez la page du budget du gouvernement du QuébecCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web..

Le projet de simplification se poursuit

La mise en œuvre du projet de simplification se poursuit. En effet, les sommes requises pour la suite des travaux ont été prévues au dernier budget du gouvernement du Québec pour la prochaine année financière.

Pour en savoir plus sur ce projet, consultez notre article Simplification des démarches d’accès aux programmes pour les personnes handicapées : les travaux vont bon train.

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.