Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Volume 16 - numéro 1 - avril 2022

ACTUALITÉS

Plan d’action interministériel en santé mentale 2022-2026 : mesures pour les personnes handicapées

Le 25 janvier 2022 a été lancé le nouveau Plan d’action interministériel en santé mentale 2022-2026. Un budget de 1,15 milliard de dollars y sera consacré, dont 361 millions de dollars en nouveaux investissements. Dix ministères et organismes y seront impliqués. Des collaborations avec d’autres partenaires, principalement issus du milieu communautaire, sont également prévues.

Ce plan d’action vise à favoriser la santé mentale optimale de la population, ainsi qu’à faciliter l’accès à des soins et services de qualité pour les personnes présentant des troubles mentaux ou des symptômes associés, et pour leurs proches.

Tout en poursuivant plusieurs initiatives débutées par la mise en œuvre des plans précédents, ce nouveau plan d’action met un accent particulier sur la prise en compte de l’ensemble des besoins de la personne par des interventions axées sur les services de proximité.

Dans cet article, Express-O vous présente les grandes lignes de ce plan d’action et les principales mesures concernant plus spécifiquement les personnes handicapées. À noter cependant que les mesures s’adressant à l’ensemble de la population peuvent aussi s’adresser aux personnes handicapées ayant des problèmes de santé mentale.

7 axes d’intervention et 43 mesures

Le Plan d’action interministériel en santé mentale 2022-2026 comprend 43 mesures qui s’inscrivent dans 7 axes d’intervention, que voici :

Axe 1 : Promotion de la santé mentale et prévention des troubles mentaux;

Axe 2 : Services pour prévenir et intervenir en situation de crise;

Axe 3 : Partenariat avec les organismes communautaires;

Axe 4 : Actions destinées aux jeunes, à leur famille, à leurs proches et à leur entourage;

S’unir pour un mieux-être collectif : Plan d’action interministériel en santé mentale 2022-2026

Vision

Mettre à contribution l’ensemble des acteurs concernés pour que toutes les Québécoises et tous les Québécois aient accès, au bon moment, à des actions, à des services et à un accompagnement adaptés à leurs besoins en santé mentale.

Valeurs

  • Primauté de la personne;
  • Protection des droits et soutien à leur exercice;
  • Engagement et responsabilité collective.

Principes directeurs

  • Accès aux services;
  • Soins et services axés sur le rétablissement;
  • Accompagnement;
  • Collaboration et partenariat;
  • Implantation des bonnes pratiques et culture de l’évaluation.

Axe 5 : Amélioration de l’accès aux soins et aux services en santé mentale;

Axe 6 : Prévention et mise en place d’alternatives aux hospitalisations en psychiatrie;

Axe 7 : Concertation et amélioration des pratiques.

Quelques mesures d’intérêt pour les personnes handicapées

Mesure 1.5 : Offrir des formations de courte durée aux employeuses et aux employeurs afin de favoriser l’embauche, l’intégration et le maintien en emploi de travailleuses et travailleurs présentant des troubles mentaux ou des symptômes apparentés

Sous la responsabilité du ministère de la Santé et des Services sociaux, cette mesure sera réalisée en collaboration avec l’Ordre des conseillers en ressources humaines. Un montant de 100 000 $ par année y sera consacré en 2021-2022 et 2022-2023.

Mesure 4.10 : Revoir la trajectoire de services et de diagnostic pour le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Un comité ayant comme mandat de revoir la trajectoire de services et de diagnostic sera mis sur pied par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Le ministère de l’Éducation du Québec, le ministère de l’Enseignement supérieur et le Collège des médecins du Québec y collaboreront. Aussi, un appel à projets sera déposé auprès des établissements du réseau de la santé afin de mettre en place des initiatives permettant des améliorations sur le plan de l’accompagnement et de l’accès. Un montant de 5 millions de dollars sur 5 ans est prévu à cette fin.

Est-ce qu’une personne ayant un trouble de santé mentale est une personne handicapée?

Le trouble de santé mentale est un état de santé qui se définit par des changements qui affectent la pensée, l’humeur ou le comportement d’une personne, ce qui perturbe son fonctionnement et lui entraine de la détresse.

L’anxiété, la dépression, le trouble bipolaire, la toxicomanie et l’anorexie sont des exemples de troubles mentaux.

Près de 20 % de la population du Québec sera affectée par un trouble mental au cours de sa vie.

Pour qu’une personne ayant un trouble de santé mentale soit reconnue comme une personne handicapée, sa condition doit limiter de façon significative et persistante ses activités quotidiennes, et ce, malgré la prise de médicaments ou le recours à une thérapie.

Mesure 4.11 : Améliorer la gestion des évaluations des jeunes présentant un trouble du spectre de l’autisme

Dans le but de diminuer les listes d’attente et d’améliorer l’accès aux services de pédopsychiatrie aux jeunes présentant des troubles mentaux ou des symptômes qui y sont associés, le ministère de la Santé et des Services sociaux rehaussera les équipes des cliniques de développement des CHU pédiatriques. Un montant de 15 millions de dollars sur 5 ans sera ainsi investi.

Mesure 5.4 : Innover en intégrant les interventions numériques dans les services en santé mentale

Le ministère de la Santé et des Services sociaux intégrera les interventions numériques dans les services en santé mentale. Il s’agit de recourir aux interventions numériques par applications mobiles et en ligne pour réduire les symptômes associés à des troubles mentaux. Un montant de 15 millions de dollars sur 5 ans y sera consacré.

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus et prendre connaissance de l’ensemble des mesures, consultez le Plan d’action interministériel en santé mentale 2022-2026Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web..

Nous vous invitons également à visionner les consultations menées en vue de l’élaboration de ce plan d’actionCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.. Elles ont permis de mettre en lumière les difficultés auxquelles font face les personnes handicapées et les membres de leur famille sur le plan de la santé mentale.

Quelques chiffres sur les troubles de santé mentale chez les personnes handicapées[1]
  • 4,6 % de la population âgée de 15 ans et plus a une incapacité liée à un trouble de santé mentale;
  • Les troubles de santé mentale sont plus fréquents chez les femmes que chez les hommes (5,4 % versus 3,7 %);
  • Parmi les personnes de 15 ans et plus avec incapacité, 29 % ont une incapacité liée à un trouble de santé mentale (à noter qu’une personne peut avoir plus d’un type d’incapacité);
  • L’incapacité liée à un trouble de santé mentale est plus fréquente chez les personnes avec incapacité de 15 à 64 ans (36 %) que chez celles de 65 ans et plus (12 %).

________

[1] Les personnes avec incapacité au Québec : un portrait à partir des données de l’Enquête canadienne sur l’incapacité de 2017. Prévalence et caractéristiques de l’incapacité. Volume 1.

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.