Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :
Conjuguer nos forces. Cyberbulletin Express-O.
Cyberbulletin officiel de l'Office des personnes handicapées du Québec

Volume 15 - numéro 9 - janvier 2022

NOUVELLES DE L'OFFICE

Une nouvelle impulsion pour la politique gouvernementale À part entière

Mise en oeuvre 2021-2024 de la Politique À part entière : pour un véritable exercice du droit à l'égalité.

Le Conseil des ministres vient d’adopter un plan d’engagements qui vise à poursuivre, jusqu’en 2024, la mise en œuvre de la politique gouvernementale À part entière : pour un véritable exercice du droit à l’égalité. Intitulé Pour une action concertée à l’égard des personnes handicapées : mise en œuvre 2021-2024 de la politique À part entière, ce plan est le fruit d’une importante mobilisation des divers partenaires gouvernementaux et municipaux de l’Office. Il propose une action gouvernementale forte et coordonnée et contient des engagements porteurs qui ont le potentiel de réduire les obstacles à la participation sociale des personnes handicapées et de leur famille ainsi que d’améliorer significativement leur vie.

Inspiré par une vision gouvernementale qui prône une responsabilisation et une approche concertée de la part des diverses organisations publiques et municipales, le plan d’engagements 2021-2024 s’appuie sur trois piliers de mobilisation :

  • Douze engagements dans des secteurs névralgiques;
  • Le projet interministériel d’envergure Pour une meilleure réponse aux besoins essentiels des personnes handicapées;
  • L’importance des plans d’action annuels à l’égard des personnes handicapées, produits par les ministères, les organismes publics et les municipalités assujettis. En tout, il s’agit donc de 4 000 mesures prévues chaque année dans près de 200 plans d’action.

Des initiatives porteuses

Le plan d’engagements 2021-2024 comporte une série d’engagements qui ciblent des secteurs névralgiques dans lesquels il importe d’agir, tels que l’accès aux bâtiments, les communications, l’emploi, le logement et le transport, entre autres choses. La mobilisation des divers partenaires gouvernementaux et municipaux de l’Office a ainsi permis de proposer des actions porteuses qui permettront de réduire significativement les obstacles présents dans ces secteurs.

À ces engagements s’ajoute un nouveau projet interministériel mené par l’Office et ses partenaires. Le projet Pour une meilleure réponse aux besoins essentiels des personnes handicapées, propose qu’une analyse approfondie du financement, de l’organisation et de la coordination de 31 programmes qui contribuent à répondre aux besoins essentiels, soit ainsi effectuée. Il permettra de trouver des pistes de solutions en vue d’améliorer la réponse aux besoins des personnes handicapées en lien avec les activités à domicile, le logement, les communications et les déplacements. Lisez l’article à ce sujet dans ce numéro d’Express-O pour en apprendre davantage sur ce projet.

Le plan d’action annuel : un outil privilégié afin de réduire les obstacles

Le plan d’engagements 2021-2024 mise une fois de plus sur la responsabilisation des différentes organisations gouvernementales et municipales afin de favoriser la participation sociale des personnes handicapées. À cet égard, le plan d’action à l’égard des personnes handicapées, que certains de ces partenaires doivent produire annuellement, constitue l’outil privilégié afin d’identifier et réduire concrètement les obstacles à la participation sociale des personnes handicapées, que ce soit sur le plan national, régional ou local. Soulignons à ce propos l’apport de ces organisations, qui est essentiel pour accomplir la vision d’une société plus inclusive et améliorer significativement la vie des personnes handicapées et de leur famille.

Rappelons également que le gouvernement a récemment renforcé cet outil, en prenant un décret à son sujet en mai dernier. Celui-ci est en effet venu préciser les éléments qui doivent être inclus dans les plans d’action à l’égard des personnes handicapées, ce qui permet aux organisations de mieux comprendre les résultats attendus par cet exercice.

Des leviers d’importance

Les plans d’action annuels à l’égard des personnes handicapées constituent un important levier pour prévenir et réduire les obstacles à la participation sociale. En effet, plus de 180 organisations, dont les établissements du Réseau de la Santé et des Services sociaux, produisent des plans. Chaque année, ces organisations planifient plus de 4 000 mesures pour favoriser la participation sociale.

Le plan d’engagements : le résultat d’une mobilisation et d’une concertation renouvelées

Le plan d’engagements 2021-2024 a été élaboré sous la coordination de l’Office, avec la collaboration de ses divers partenaires gouvernementaux et municipaux. L’approche et l’esprit de la démarche ont également fait l’objet d’une présentation auprès des principaux regroupements issus du mouvement d’action communautaire autonome des personnes handicapées, qui a reconnu par le passé la pertinence de poursuivre la mise en œuvre de la politique gouvernementale À part entière. Nous remercions par ailleurs la participation de ces derniers à une consultation sur les obstacles persistants. Cette démarche a permis de bien cibler les secteurs d’activités névralgiques dans lesquels l’intervention gouvernementale devient prioritaire.

Des retombées concrètes et documentées

Le plan d’engagements présente également plusieurs initiatives gouvernementales actuelles qui adoptent une approche inclusive, c’est-à-dire qu’elles tiennent compte de l’ensemble des besoins de la population, y compris de ceux des personnes handicapées. De telles initiatives contribuent significativement à l’atteinte des résultats de la politique.

Plus qu’une nouvelle impulsion pour la politique gouvernementale À part entière, le plan d’engagements 2021-2024 vise ainsi à instaurer des retombées concrètes et positives dans la vie des personnes handicapées et de leurs proches. Ses résultats seront documentés et analysés par l’Office, qui est responsable du suivi de la mise en œuvre et de l’évaluation de la politique gouvernementale À part entière. Rappelons qu’il est appuyé, à cet égard, par un comité composé de membres de son conseil d’administration ainsi que de représentantes et représentants issus notamment d’organismes nationaux du mouvement d’action communautaire autonome des personnes handicapées.

Suivez-nous Page Facebook de l'OPHQ. Page Instagram de l'OPHQ. Page Youtube de l'OPHQ. Page Linkedin de l'OPHQ.
Vidéos aussi en langue des signes québécoise (LSQ)
Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2022 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.