Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :

Arrimages entre le plan d’action, les autres planifications de la municipalité et ses partenaires 


Obstacle 1 : Les politiques municipales ne tiennent pas toujours compte des besoins et de la réalité de l’ensemble des personnes handicapées et de leur famille, quel que soit leur âge

Ville Mesure

La Prairie

Dans la mise à jour de la politique familiale, ajouter une phrase qui dit que la ville de La Prairie tend vers une accessibilité universelle afin de toujours tenir compte de cela dans les projets, activités et événements offerts aux familles.

Beloeil Maintenir, dans la politique familiale de Beloeil, un volet permettant aux familles, dont celles où vivent des personnes handicapées, de s’impliquer dans la mise en place de mesures qui leur sont destinées et tenir compte de leur réalité dans l’organisation des loisirs municipaux.
Longueuil Adopter un énoncé politique en matière d’accessibilité universelle qui permet d'établir un cadre de référence et de donner des orientations claires pour tous les échelons de l'administration municipale quant au rôle que les employés et les élus doivent jouer afin que la Ville puisse s'engager résolument et durablement dans l'identification, la réduction et l'élimination des obstacles rencontrés au quotidien par toute personne dans l'accomplissement de ses activités.
Rivière-du-Loup Organiser un pique-nique annuel réunissant les personnes handicapées, les aînés et les familles. Cette mesure est commune à la Politique familiale et au plan MADA de la Ville de Rivière-du-Loup.
Saint-Lambert Intégrer les différentes politiques (plan d’action annuel à l’égard des personnes handicapées, politique d’accessibilité universelle, politique familiale et plan de développement durable) au Plan stratégique 2013-2018 de la Ville de Saint-Lambert et adopter une politique en accessibilité universelle ce qui représenterait une première en Montérégie. Saint-Lambert souhaite réaliser ainsi l'ensemble de ses projets d'immobilisation, d'infrastructures et d'aménagements des bâtiments et parcs de manière à répondre aux critères d’accessibilité universelle.

Obstacle 2 : Il y a peu d’arrimages entre le plan d’action annuel à l’égard des personnes handicapées et les autres plans, stratégies et règlements de la Ville.

Ville

Mesure

Varennes

Arrimer les actions de la politique familiale avec les autres grandes orientations administratives de la ville, dont la politique culturelle, la planification stratégique, le plan d’urbanisme et le plan d’action à l’égard des personnes handicapées, qui sont autant d’outils de développement mis au service du mieux-être des familles.

Beaconsfield

Intégrer une section sur l’accès universel et le design inclusif dans le Plan directeur des parcs et espaces verts.

Laval

Élaborer un plan directeur pour la planification et la réalisation de nouveaux aménagements piétonniers et arrêts accessibles en accentuant les collaborations avec la Société de Transport de Laval (STL).

Saint-Bruno-de-Montarville

Arrimer le plan d’action des personnes handicapées avec le plan de mobilité active ainsi qu’avec Vision stratégique 2035.

Beaconsfield

Lors des mises à jour du plan d'urbanisme et du règlement de zonage, tenir compte en continu des besoins spécifiques des personnes handicapées.

Sainte-Julie

Mettre en œuvre un plan visant l’amélioration de l’accessibilité universelle couvrant l’ensemble des bâtiments publics situés sur le territoire de la ville. Pour ce faire, inclure certaines mesures au plan triennal des immobilisations.

Obstacle 3 : il y a peu d’arrimages entre le plan d’action annuel à l’égard des personnes handicapées et le plan de développement en transport

Ville

Mesure

Sainte-Julie

Promouvoir les besoins locaux au sein d’exo et de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

Vaudreuil-Dorion

Collaborer avec l’autorité organisatrice de transport de la région (Conseil intermunicipal de transport Presqu’Île) pour la mise en oeuvre du plan de développement en transport requis en vertu de l’article 67 de la Loi. Par exemple, collaborer pour aménager les descentes de trottoirs près des arrêts afin de les rendre plus sécuritaires pour les personnes handicapées qui utilisent le transport collectif pour se déplacer, tel que prévu dans le plan de développement en transport.

Obstacle 4 : L’approche inclusive n’est pas encore acquise chez la plupart des employés et ne s’effectue pas toujours en concertation avec le milieu

Ville

Mesure

Dollard-des-Ormeaux

Créer un comité et faire un appel de candidatures pour y intégrer trois représentants du public ayant des incapacités.

Pointe-Claire

Continuer de rencontrer régulièrement les employés de tous les services et tenir régulièrement des rencontres avec les représentants de chacun des services de la municipalité.

Saint-Augustin-de-Desmaures

Diffuser le plan auprès des employés municipaux pour les sensibiliser aux différents types d’incapacité et d’obstacles rencontrés, de sorte qu’ils intègrent progressivement ces préoccupations et réflexions dans leurs prises de décisions quotidiennes.

Saint-Constant

Mettre en ligne une consultation publique afin de récolter de l’information sur les obstacles rencontrés par les personnes handicapées.

 

Mise à jour : 5 décembre 2019

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.