Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller au contenu Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.

Mesures d'urgence, sécurité civile et cour municipale


Obstacle 1 : Les employés municipaux ne sont pas formés pour accompagner les personnes handicapées et répondre à leurs besoins en situation d’urgence

Ville Mesure
Baie-Comeau Mettre en place une formation pour le personnel portant sur l’accompagnement des personnes handicapées lors de situations d’urgence, et ce, en tenant compte de tous les types d’incapacité.
Québec Faciliter et adapter les interventions policières auprès des personnes handicapées par la participation de la Ville aux rencontres du comité de travail sur les interventions policières dans les résidences du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale et donner suite aux recommandations. Mettre en œuvre les recommandations issues du comité interministériel du ministère de la Sécurité publique et du ministère de la Santé et des Services sociaux sur les interventions policières en situation d’urgence auprès des personnes ayant une déficience intellectuelle.
Sainte-Julie Former les pompiers de l’unité de soutien technique sur l’utilisation d’équipements spécialisés (lève-personne, toile bariatrique de grande capacité et civière adaptée) afin qu’ils soient en mesure d’aider les ambulanciers lorsque des personnes handicapées doivent être évacuées de leur domicile.

Obstacle 2 : Les citoyens ne connaissent pas l’existence du registre des personnes handicapées ayant besoin d’assistance en situation d’urgence

Ville Mesure
Deux-Montagnes Acheminer une lettre personnalisée à chaque citoyen afin de s’assurer que tous aient reçu l’invitation à s’inscrire au registre des personnes handicapées afin de signaler leurs besoins d’assistance à la Municipalité, s’il y a lieu.
Lévis Promouvoir l’inscription des citoyens handicapés au programme Secours adapté. Pour ce faire, envoyer des lettres d’information aux différentes associations de personnes handicapées de la ville, faire paraître des articles traitant du programme dans les journaux municipaux (LÉVIS’informe et Vivre à Lévis), diffuser un communiqué et imprimer 100 affiches et 2 000 cartons d’information.

Obstacle 3 : Les lieux publics ne sont pas tous munis d’appareils techniques adaptés aux besoins des personnes handicapées pour leur indiquer une situation d’urgence

Ville Mesure
Boisbriand Installer des alarmes stroboscopiques dans certains lieux publics pour assurer la sécurité des personnes sourdes en cas d’urgence.

Obstacle 4 : La collaboration entre la municipalité et les organismes communautaires lors de la mise en œuvre des mesures d’urgence n’est pas optimale

Ville Mesure
Drummondville Collaborer à l’élaboration des différents plans de mesures d’urgence et à leur déploiement sur le territoire de la municipalité. Dans le cadre de cette démarche, recenser les lieux d’hébergement et haltes climatisées accessibles, créer des liens avec les responsables des centres d’hébergement, maintenir la liste des personnes handicapées à jour (Service de prévention des incendies, CIUSSSS-MCQ), identifier une personne responsable de l’hébergement des sinistrés handicapés, identifier une personne responsable des services spécifiques aux sinistrés handicapés et, enfin, une personne responsable de leur transport en cas de sinistre.
Québec Élaborer et mettre en œuvre un plan d’action visant à effectuer des suivis auprès des organismes ayant reçu la formation pour le support aux personnes ayant des incapacités physiques, un trouble grave de santé mentale ou une déficience intellectuelle lors de situation d'exception.

Obstacle 5 : Les moyens de communication dont dispose la Municipalité ne sont pas toujours adaptés pour interagir avec les personnes handicapées se trouvant en situation d’urgence

Ville Mesure
Saint-Jean-sur-Richelieu Acquérir quatre appareils ATS informatisés permettant aux personnes ayant une déficience auditive de communiquer avec les premiers répondants et planifier une formation pour le personnel du Centre de télécommunication 911 portant sur leur fonctionnement.

Obstacle 6 : Les personnes handicapées peuvent rencontrer des obstacles lors de leur trajectoire judiciaire

Ville Mesure
Québec Adapter le système judiciaire et les services correctionnels pour favoriser leur accès aux personnes handicapées. Pour ce faire, élaborer et mettre en œuvre le projet IMPAC (Intervention multisectorielle programmes d’accompagnement à la cour municipale) qui vise à adapter le tribunal de la Ville de Québec à des clientèles particulières, dont les personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou un trouble grave de santé mentale.

 

Mise à jour : 8 février 2018

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.