Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Mesures d'urgence, sécurité civile et cour municipale


Obstacle 1 : Les employés ne sont pas formés pour accompagner les personnes handicapées et répondre à leurs besoins en situation d’urgence

Ville Mesure

Varennes

Former annuellement l’ensemble du personnel des centres d’hébergement sur l’utilisation d’extincteurs et sur les méthodes d’évacuation en cas d’incendie.

Saint-Georges

Effectuer un exercice d’évacuation pour les 8 résidences de personnes âgées en collaboration avec le CISSS pour les personnes qui ont des difficultés à évacuer normalement lors d’une d’urgence.

Baie-Comeau Mettre en place une formation pour le personnel portant sur l’accompagnement des personnes handicapées lors de situations d’urgence, et ce, en tenant compte de tous les types d’incapacité.
Québec Faciliter et adapter les interventions policières auprès des personnes handicapées par la participation de la Ville aux rencontres du comité de travail sur les interventions policières dans les résidences du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale et donner suite aux recommandations. Mettre en œuvre les recommandations issues du comité interministériel du ministère de la Sécurité publique et du ministère de la Santé et des Services sociaux sur les interventions policières en situation d’urgence auprès des personnes ayant une déficience intellectuelle.
Sainte-Julie Former les pompiers de l’unité de soutien technique sur l’utilisation d’équipements spécialisés (lève-personne, toile bariatrique de grande capacité et civière adaptée) afin qu’ils soient en mesure d’aider les ambulanciers lorsque des personnes handicapées doivent être évacuées de leur domicile.

Obstacle 2 : Les citoyens ne connaissent pas l’existence du registre des personnes handicapées ayant besoin d’assistance en situation d’urgence

Ville Mesure

Mirabel

Informer en continu les CISSS de notre territoire et les organismes communautaires afin qu’ils invitent leur clientèle à risque, dont les personnes handicapées, à s’inscrire auprès de la municipalité pour une meilleure intervention de nos services d’urgence (police, sécurité incendie). Contacter les gens via l’organisme de transport adapté.

Sainte-Sophie

Faire du porte à porte pour augmenter le nombre de personnes inscrites au Registre du Programme Secours adapté et partager l’information entre la Sûreté du Québec et le service incendie lors d’un appel 911 à l’aide du logiciel « BeeON Solutions » - gestion incendie.

Deux-Montagnes Acheminer une lettre personnalisée à chaque citoyen afin de s’assurer que tous aient reçu l’invitation à s’inscrire au registre des personnes handicapées afin de signaler leurs besoins d’assistance à la municipalité, s’il y a lieu.
Lévis Promouvoir l’inscription des citoyens handicapés au programme Secours adapté. Pour ce faire, envoyer des lettres d’information aux différentes associations de personnes handicapées de la ville, faire paraître des articles traitant du programme dans les journaux municipaux (LÉVIS’informe et Vivre à Lévis), diffuser un communiqué et imprimer 100 affiches et 2 000 cartons d’information.

Obstacle 3 : Les lieux publics ne sont pas tous munis d’appareils techniques adaptés aux besoins des personnes handicapées pour leur signaler une situation d’urgence

Ville Mesure

Alma

Veiller à ce que la clientèle sourde et malentendante du Centre Mario-Tremblay soit avertie en cas d’urgence en installant des alarmes qui émettent des signaux sonores et visuels.

Dollard-des-Ormeaux

Faire appel à l’expertise de Société Logique pour évaluer le complexe du Centre civique dans le but de déterminer les besoins des personnes malentendantes qui ne peuvent constater qu’une alarme sonne lorsqu’elles sont seules.

Boisbriand Installer des alarmes stroboscopiques dans certains lieux publics pour assurer la sécurité des personnes sourdes en cas d’urgence.

Obstacle 4 : La collaboration entre la Municipalité et les organismes communautaires lors de la mise en œuvre des mesures d’urgence n’est pas optimale

Ville Mesure

Boisbriand

S’assurer, en continu, d’une collaboration avec un transporteur adapté en cas de mesures d’urgence nécessitant l’ouverture d’un centre de services aux citoyens.

Boisbriand

Collaborer au comité régional en insalubrité pour connaître et outiller les personnes handicapées à risque en termes de sécurité.

Drummondville Collaborer à l’élaboration des différents plans de mesures d’urgence et à leur déploiement sur le territoire de la municipalité. Dans le cadre de cette démarche, recenser les lieux d’hébergement et haltes climatisées accessibles, créer des liens avec les responsables des centres d’hébergement, maintenir la liste des personnes handicapées à jour (Service de prévention des incendies, CIUSSSS-MCQ), identifier une personne responsable de l’hébergement des sinistrés handicapés, identifier une personne responsable des services spécifiques aux sinistrés handicapés et, enfin, une personne responsable de leur transport en cas de sinistre.
Québec Élaborer et mettre en œuvre un plan d’action visant à effectuer des suivis auprès des organismes ayant reçu la formation pour le support aux personnes ayant des incapacités physiques, un trouble grave de santé mentale ou une déficience intellectuelle lors de situation d'exception.

Obstacle 5 : Les moyens de communication dont dispose la Municipalité ne sont pas toujours adaptés pour communiquer avec les personnes handicapées se trouvant en situation d’urgence

Ville Mesure

Boisbriand

Prévoir un interprète en LSQ lorsqu’une personne sourde veut participer au programme RAPPID+OR (programme de visite à domicile pour assurer un milieu de vie sécuritaire), et en assumer les frais.

Obstacle 6 : Les personnes handicapées peuvent rencontrer des obstacles lors de leur trajectoire judiciaire

Ville Mesure

Sainte-Anne-des-Plaines

Corriger l’aménagement de l’entrée du poste de police afin que les personnes circulant à l’aide d’un fauteuil roulant puissent y accéder.

Québec Adapter le système judiciaire et les services correctionnels pour favoriser leur accès aux personnes handicapées. Pour ce faire, élaborer et mettre en œuvre le projet IMPAC (Intervention multisectorielle programmes d’accompagnement à la cour municipale) qui vise à adapter le tribunal de la Ville de Québec à des clientèles particulières, dont les personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou un trouble grave de santé mentale.

Obstacle 7 : Le plan des mesures d’urgence de la Municipalité n’inclut pas de moyens d’intervention pour répondre aux besoins des personnes handicapées.

Ville

Mesure

Saint-Augustin-de-Desmaures

Revoir les plans d’évacuation existants et ajouter l’accompagnement des personnes handicapées dans la distribution des rôles des répondants.

Beaconsfield

Dans le cadre du plan des mesures d’urgence, planifier l’utilisation de lieux d’hébergement et de centres de services accessibles aux personnes handicapées en plus de désigner une personne responsable des services aux sinistrés handicapés ayant besoin d’hébergement, de transport ou autres services adaptés à leur situation spécifique.

Québec

Considérer les personnes handicapées dans les programmes de prévention des incendies. Produire et diffuser auprès de ces citoyens de la documentation relative aux avertisseurs de fumée lumineux.

Obstacle 8 : Certaines personnes handicapées ne sont pas outillées pour faire face à des situations d’urgence

Ville

Mesure

Chambly

Faire la promotion du Guide de préparation aux urgences à l’intention des personnes handicapées.

Sainte-Catherine

Visiter en priorité les personnes plus vulnérables, dont les personnes handicapées, inscrites au programme d’assistance adaptée en situation d’urgence (PAASU) dans le cadre des inspections périodiques des risques et du programme de vérification des avertisseurs de fumée.

 

Mise à jour : 5 décembre 2019

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.