Besoin d'aide ? 1 800 567-1465
Aller au contenu Aller au menu principal Office des personnes handicapées du Québec.

Transport

Transport


Obstacle 1 : Les infrastructures de transport ne sont pas accessibles aux personnes handicapées

Ville Mesure
Matane Consulter les experts en matière d’accessibilité lors de la réalisation des travaux majeurs de réfection des rues. Plus précisément, demander au centre intégré de santé et de services sociaux de transmettre des recommandations afin de maximiser l’accessibilité et la sécurité de tous les piétons, incluant les personnes handicapées.
Vaudreuil-Dorion Ajouter des bancs dans les abribus qui n’en ont pas et installer des bandes réfléchissantes sur tous les abribus.

Obstacle 2 : La signalisation, le déneigement et l’entretien des infrastructures de transport peuvent nuire aux déplacements des personnes handicapées lorsqu’ils sont non conformes

Ville Mesure
Magog Améliorer l’entretien et le nettoyage des rues afin de faciliter le déplacement des personnes âgées ayant une incapacité liée à la mobilité.
Montréal Poursuivre la production d’outils pour mieux expliquer, lors des séances de formation des employés municipaux, le déneigement des trottoirs et débarcadères du domaine public.
Trois-Rivières Exercer un suivi en matière de déneigement des abords et des abribus à proximité des centres de grand achalandage comme les hôpitaux, les écoles et les centres de réadaptation.

Obstacle 3 : Il est difficile pour les personnes handicapées d’avoir accès à certaines destinations offertes par le réseau du transport collectif régulier

Ville Mesure
Lévis Effectuer l’achat d’autobus de transport en commun à plancher surbaissé afin de faciliter le déplacement des personnes handicapées sur la rive nord.

Obstacle 4: La ville n’est pas conforme à l’article 67 de la Loi visant l’approbation par le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) d’un plan de développement en transport

Ville Mesure
Baie-Comeau Élaborer et faire approuver par le MTMDET un plan de développement visant à assurer le transport en commun des personnes handicapées.
Saint-Jean-sur-Richelieu Arrimer le plan de développement visant à assurer le transport en commun des personnes handicapées avec le plan d’action annuel à l’égard des personnes handicapées afin d’avoir une continuité et une cohérence dans les actions et ainsi faciliter la participation sociale des personnes handicapées.
Sherbrooke Réaliser les interventions sous la responsabilité de la Ville dans le plan de développement pour l'accessibilité du réseau régulier de transport en commun pour les personnes handicapées de la Société de transport de Sherbrooke. Procéder, de façon continue, à l'analyse et au classement par priorité des interventions du plan de développement qui sont sous la responsabilité de la Ville.

Obstacle 5 : Des obstacles persistent au niveau de l’accès aux services de transport en commun pour les personnes handicapées

Ville Mesure
Deux-Montagnes Continuer de soutenir le Regroupement des usagers du transport adapté des Patriotes en offrant des contributions financières annuelles afin de les soutenir dans leurs initiatives en vue de rendre accessible le train de banlieue.
Saguenay Développer des guides d’usagers pour faciliter et augmenter l’utilisation du transport en commun et mettre en place divers projets permettant aux personnes handicapées d’utiliser et de comprendre le transport en commun, notamment en :
  • informant les voyageurs des trajets et du déroulement d’utilisation;
  • entretenant de bonnes relations entre les transporteurs et les utilisateurs;
  • facilitant la compréhension des infrastructures de transport en commun.
Saguenay Développer le projet pilote Bus et Compagnie qui vise à faciliter l’apprentissage du transport en commun, notamment en offrant un accompagnement personnalisé aux personnes handicapées utilisatrices du service.
Saint-Jean-sur-Richelieu Rencontrer les membres de la Table de concertation des associations de personnes handicapées en vue de les consulter sur l’étude visant à améliorer le réseau urbain de transport en commun régulier pour faire en sorte qu’il tienne compte des besoins des personnes handicapées.

Obstacle 6 : Les autobus et les autres équipements du réseau de transport ne sont pas accessibles ou sont insuffisants

Ville Mesure
Sainte-Julie Procéder à l'achat de deux autobus adaptés : l'un pour les circuits locaux et l'autre pour les circuits interurbains. Prévoir une clause à cet effet lors du renouvellement du contrat en transport collectif.
Shawinigan Poursuivre l’ajout des véhicules à plancher bas pour la flotte d’autobus de transport afin d’en permettre l’accès aux personnes ayant une incapacité liée à la mobilité.

Obstacle 7 : Les chauffeurs des autobus ne connaissent pas ou ne sont pas sensibilisés aux besoins des personnes handicapées

Ville Mesure
Saint-Jean-sur-Richelieu Organiser une formation portant sur la communication avec les personnes ayant une incapacité auditive pour les chauffeurs du transport en commun.

Obstacle 8 : La desserte du transport adapté est méconnue ou ne correspond pas toujours aux besoins des usagers

Ville Mesure
Rimouski Réaliser un projet pilote impliquant un groupe cible d'usagers afin de tester les réservations pour l’utilisation du transport adapté par courriel.
Rimouski Développer et diffuser un guide de l’usager pour l’utilisation du transport adapté.
Saint-Jean-sur-Richelieu Augmenter les plages horaires du transport adapté pour les personnes handicapées qui travaillent le soir et les dimanches.
Saint-Jérôme Maintenir un accès gratuit aux accompagnateurs des personnes handicapées qui utilisent le transport adapté.

Obstacle 9 : Les acteurs concernés par le projet-pilote du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) portant sur les aides à mobilité motorisées (AMM) sont peu sensibilisés ou formés

Ville Mesure
Drummondville Sensibiliser et former les acteurs concernés par les règles de conduite des AMM lorsqu’ils circulent sur la voie publique et dans les édifices et les lieux publics en posant les actions suivantes :
  • poursuivre et améliorer la campagne Priorité courtoisie en incluant les AMM;
  • faire la promotion de deux outils de sensibilisation lors des rassemblements publics, chez les fournisseurs et dans le réseau de la santé et des services sociaux;
  • relancer les résidences de personnes aînées afin d'offrir un renouvellement des formations au printemps;
  • faire paraître la capsule d’information dans le bulletin municipal;
  • suivre l’avancement des travaux du MTMDET sur la circulation des AMM.
Sherbrooke Informer les personnes ayant une incapacité liée à la mobilité de l’entrée en vigueur le 1er juin 2015 du projet pilote sur les AMM.
Victoriaville Collaborer à l’organisation et à l’animation de rencontres d’information sur les déplacements sécuritaires des utilisateurs d’AMM, notamment par l’organisation d’une activité d’information pour les usagers d’AMM, impliquant les actions suivantes :
  • préparer une présentation PowerPoint sur les règles de circulation d’AMM;
  • animer une activité d’information, avec la collaboration de la Sureté du Québec et de la division de la Sécurité incendie;
  • inviter à l’activité deux détaillants pour la vérification mécanique;
  • distribuer des lumières de sécurité et des bandes réfléchissantes autocollantes;
  • organiser une entrevue avec les médias en faisant appel aux services de deux interprètes en langue des signes québécoise du Service régional d’interprétariat de l’Est du Québec inc.;
  • distribuer le document d’information du MTMDET auprès des trois principaux vendeurs d’AMM sur le territoire;
  • distribuer sur le site Web de la Ville et dans les résidences pour aînés la carte détaillée des tronçons de circulation permis et interdits.

 

Mise à jour : 8 février 2018

Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.