Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Vous êtes ici :
Élaborer et produire des documents accessibles : un guide de bonnes paratiques.

Élaborer et produire des documents accessibles : un guide de bonnes pratiques

Ce guide, sous forme d’aide-mémoire, présente une série de bonnes pratiques à mettre en œuvre afin d’élaborer et de produire des documents accessibles à toutes et à tous, ainsi que certaines productions en format adapté.

: Avertissement, information importante. Notez que ce guide ne reprend que les principaux éléments à considérer pour l’élaboration et la production de documents accessibles. Il ne s’agit pas de règles obligatoires ou de directives formelles, sauf en ce qui concerne le Standard sur l’accessibilité des sites Web.

Consultez également notre trousse d’outils et de ressources afin de vous appuyer dans vos démarches.

 

 


 

Aspects généraux

Voici quelques éléments généraux à garder en tête lorsque vous élaborez et produisez un document accessible.

Contrastes de couleurs

  • Assurez-vous de l’accessibilité des contrastes de couleurs dans votre document. Ce contraste doit être d’au moins 7:1 pour le texte normal (niveau AAA) et d’au moins 3:1 pour le gros texte (ou texte agrandi; niveau AA).
  • À noter que le texte décoratif et le texte contenu dans un logo, ou un nom de marque, ne font l’objet d’aucune exigence en termes de contrastes.

Outil

  • L’utilisation du logiciel gratuit Colour Contrast AnalyserCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. est recommandée pour déterminer l’accessibilité des contrastes. N’hésitez à le faire!

Langage simplifié

Dans la mesure du possible, optez pour un langage clair et simple afin de communiquer avec votre public. Si cela n’est pas possible, songez à rendre disponible une autre version du document, sous forme de langage simplifié et imagé.

Outil

Titres et balises

Les documents numériques doivent intégrer des titres, en niveau hiérarchique, et des balises. Pour ce faire, utilisez les titres disponibles dans la section « Style », pour la plupart des logiciels de la série Microsoft Office. Ajoutez également des balises à vos documents PDF.

Ressource

  • Site Web AcceDe PDFCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web., qui contient notamment un manuel sur la production de documents PDF accessibles.

Dimension raisonnable des caractères

Dans vos documents écrits, songez à opter pour une taille de caractère d’au moins 12 points, 14 de préférence. Cela les rendra plus accessibles, particulièrement pour les personnes ayant une incapacité visuelle. La police de caractère doit être facile à lire, notamment pour les sections comprenant des chiffres et des nombres. Les polices de caractère Arial, Verdana, Geneva sont suggérées.

Texte de remplacement

Dans tous vos documents, lorsque votre logiciel le permet, ajoutez un texte de remplacement à vos images.

Vers le haut

Types de document

Aspects généraux - Pages Web et documents numériques écrits

  • Assurez-vous que vos pages Web ainsi que leurs contenus soient accessibles. Pour ce faire, consultez les Règles pour l’accessibilité des contenus Web 2.0Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. (WCAG 2.0), proposées par le World Wide Web Consortium (W3C), en vous référant aux critères de succès AA.
  • Vérifiez l’accessibilité de vos contenus Web pour les personnes ayant des incapacités visuelles. Pour ce faire :
    • Vous pouvez utiliser l’un des logiciels de lecture d’écran et de synthèse vocale existants, comme JAWSCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. ou NVDACe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web..
  • Vous pouvez utiliser un outil de vérification d’accessibilité pour les pages Web. En voici quelques-uns :
  • Évitez les contenus pouvant provoquer des crises, tels que des éléments qui clignotent plus de trois fois ou qui contiennent des flashs.

Ressources utiles

Consultez le site Web InfoAccessibleCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web., produit par l’Université du Québec en Outaouais. Ce site Web s’adresse à toute personne ou organisation appelée à produire, réviser ou adapter de façon inclusive des contenus d’information d’intérêt général. Il présente une série d’outils et de bonnes pratiques pour les sensibiliser, les informer et les guider.

Le Laboratoire de promotion de l’accessibilité du WebCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web., propulsé par le Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain, propose également une section Web portant sur les documents électroniques accessibles.

Les ministères et les organismes publics peuvent également prendre connaissance du guide de rédaction proposé par le site Web Quebec.caCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.. Celui-ci contient des éléments intéressants à prendre en compte lors de la rédaction de pages Web.

Un Standard à respecter pour les ministères et les organismes publics

Saviez-vous que tous les organismes publics visés par l’article 2 de la Loi sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises du gouvernementCe contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. doivent être conformes au Standard sur l’accessibilité des sites Web (SGQRI 008 2.0)Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.?

Le Standard, qui s’appuie sur les Règles pour l’accessibilité des contenus Web 2.0Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web. (WCAG 2.0), énonce les obligations des ministères et organismes publics concernés, en termes d’accessibilité de leurs contenus Web.

Documents en format PDF

  • Si votre document est verrouillé par un mot de passe, vérifiez qu’il est toujours possible d’utiliser un lecteur d’écran pour restituer, par synthèse vocale ou en braille, le contenu du document. En effet, certains documents verrouillés peuvent empêcher les lecteurs d’écran de bien fonctionner.
  • Dans la mesure du possible, assurez-vous que votre document PDF comporte les balises nécessaires pour que les personnes ayant une incapacité visuelle puissent le consulter. Pour faciliter la navigation dans le document, insérez également une table des matières, produite en conformité avec les balises créées.
  • Le fait de convertir un document (par exemple à partir de Word) directement en format PDF engendre fréquemment des obstacles d’accessibilité. Si vous utilisez ce procédé pour créer votre fichier en format PDF, veillez à toujours vérifier l’accessibilité de celui-ci avec un logiciel de lecteur d’écran avant sa publication.

Documents Excel

  • Évitez la création de lignes ou de colonnes vides. Il faut éviter que le lecteur d’écran ait à lire une longue série de cellules vides avant d’en atteindre une avec du contenu.
  • Évitez de fusionner vos cellules. Au lieu de fusionner vos cellules, vous pouvez tout simplement laisser déborder le contenu de votre cellule vers la droite ou la gauche, selon l’alignement choisi.
  • N’apposez pas de zones de texte qui pourraient « flotter » au-dessus de votre feuille Excel. Celles-ci ne sont pas lisibles par le lecteur d’écran.

Présentations PowerPoint

  • Évitez d’utiliser des polices de caractère, des animations, des effets visuels et des contrastes qui ne sont pas accessibles ou qui pourraient provoquer des crises (flashs).
  • Évitez les transitions trop laborieuses entre vos fiches.
  • Si vous insérez un tableau, veillez à ce que celui-ci demeure accessible et que les titres soient bien identifiés.
  • Assurez-vous que les hyperliens contenus dans votre présentation soient accompagnés d’une mise en contexte ou d’une description concernant leur destination. Évitez les formules du type « Cliquez ici », car elles sont difficilement repérables pour une personne ayant une incapacité visuelle.
  • Si vous intégrez un élément audio ou audiovisuel dans votre présentation, veillez à ce qu’il soit accompagné d’une transcription textuelle et, le cas échéant, de sous-titres.

Textes et formulaires Word

  • Utilisez les titres disponibles dans l’onglet de « Style » afin de baliser correctement vos documents. Veillez à respecter les niveaux hiérarchiques des titres.
  • Assurez-vous que les polices de caractères, les couleurs et les effets que vous utilisez demeurent accessibles.
  • Si vous insérez un tableau, veillez à ce que celui-ci demeure accessible et que les titres soient bien identifiés. Privilégiez les tableaux simples, qui ne comportent notamment pas de cellules fusionnées ou de cellules vides.
  • Pour les graphiques, rédigez un résumé de ce qui est démontré ou de ce qui apparaît dans ceux-ci. Vous pouvez aussi référer à un tableau, plus accessible, qui a été utilisé pour créer le graphique.
  • Assurez-vous que les hyperliens contenus dans votre document soient accompagnés d’une mise en contexte ou d’une description concernant leur destination. Évitez les formules du type « Cliquez ici », car elles sont difficilement repérables pour une personne ayant une incapacité visuelle.
  • Pour changer de page, utilisez l’insertion d’un saut de page. Évitez le saut de plusieurs lignes vides avec la touche « Entrée », car cette façon de faire n’est pas appropriée pour l’utilisation d’un lecteur d’écran.
  • Ajustez l’espace de votre paragraphe par le biais de la section « Paragraphe ». Évitez de laisser plusieurs espaces vides, car cette façon de faire n’est pas appropriée pour l’utilisation d’un lecteur d’écran. La même chose s’applique pour la création de colonnes. Pour ce faire, utilisez la fonction « Colonne », dans l’onglet « Mise en page ».
  • Évitez l’utilisation des boîtes de texte, de WordArt et d’éléments en filigranes, car ils ne sont pas accessibles pour les lecteurs d’écran.

Documents audios ou audiovisuels

  • Accompagnez toujours votre document d’un fichier de transcription textuelle qui pourra être lu par un logiciel de synthèse vocale.
  • Ajoutez des sous-titres intégrés ou pouvant être activés manuellement à votre document audiovisuel.
  • Songez à prévoir un espace au document pour l’ajout d’un médaillon en langue des signes québécoise.
  • Songez à élaborer votre contenu audiovisuel avec l’optique d’une vidéodescription intégrée. Cette approche consiste en la description verbale des éléments essentiels à la compréhension d’un document audiovisuel. Cela peut inclure le décor, les costumes et le langage corporel, par exemple. Elle permet aux personnes qui visionnent le contenu audiovisuel de se représenter mentalement ce qui se passe à l’écran.
  • Si votre document audiovisuel n’a pas été élaboré en suivant l’approche de vidéodescription intégrée, songez à produire une version du document qui contiendrait une vidéodescription.
  • Évitez les contenus intégrant des éléments qui clignotent plus de trois fois par seconde ou qui contiennent des flashs.

Documents imprimés

Selon la demande, le contenu du document et le public visé, adaptez vos documents dans l’un des formats suivants :

  • Braille;
  • E-text, RTF ou Word accessible;
  • Caractères amplifiés (gros caractères);
  • Format audio;
  • Langue des signes québécoise.

Vers le haut

Mise à jour : 22 mai 2020

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.