Besoin d'aide ? 1 800 567-1465

Office des personnes handicapées du Québec

Les formats permettant d’adapter les documents

Gros caractère

Le gros caractère correspond à la modification de la taille du caractère d’imprimerie selon la grandeur du point requis, et à un ajustement du texte en conséquence pour les documents produits au moyen de logiciels de traitement de texte. Le choix de la police d’écriture recommandée est de type « Arial » ou « Verdana ». Le contraste privilégié demeure le noir sur le blanc et l’utilisation d’un papier mat est recommandée pour éviter la réflexion de la lumière.

Vers le haut

Format audio

Le format audio est un moyen d’adaptation utilisé lorsqu’il y a présentation d’un texte écrit sur un support audio.

Vers le haut

Document vidéo en LSQ

Le document vidéo en LSQ est utilisé lorsque le contenu d’un texte écrit doit être présenté sous forme vidéo dans la langue des signes québécoise (LSQ) ou American Sign Language (ASL) par un interprète gestuel.

Vers le haut

Braille

Le braille est un moyen d’accès à l’écriture et à la lecture pour les personnes ayant une incapacité visuelle à l’aide d’un système d’écriture tactile à ponts saillants. Il y a deux types de braille : le braille intégral et le braille abrégé.

  • Le braille intégral : Le braille intégral consiste à reproduire l’ensemble des caractères d’un texte imprimé.
  • Le braille abrégé : Le braille abrégé est un système d’abréviation des caractères d’un texte imprimé. Il s’adresse à des lecteurs plus expérimentés.

Vers le haut

Fichier électronique

Le fichier électronique est un moyen d’adaptation qui permet d’obtenir un document sur un support informatique, selon le logiciel souhaité. Il est de plus en plus utilisé par les personnes ayant une incapacité visuelle pour accéder aux textes écrits. 

Vers le haut

Sous-titrage

Le sous-titrage sert à présenter la transcription de la partie audio d’une production vidéo sous forme de sous-titres à lire. Ces derniers transcrivent les paroles qui accompagnent l’image de façon à permettre de comprendre ce qui se passe à l’écran.

Vers le haut

Médaillon en LSQ ou en ASL

Le médaillon en LSQ ou en ASL permet d’afficher à l’écran, dans un médaillon à même la vidéo, en langage gestuel, les paroles prononcées dans un document audiovisuel.

Vers le haut

Vidéodescription

La vidéodescription transmet toutes les scènes d’action et le texte à l’écran que l’on peut retrouver dans un document vidéo, une émission de télévision, un document multimédia, un film ou sur le Web. Elle fournit, par l’entremise d’une narratrice ou d’un narrateur qui décrit ce qui se passe et lit le texte, une explication verbale des scènes d’action, des tableaux, des cartes ou toute composante visuelle qui sert à communiquer le message global. La vidéodescription explique ce qu’une personne ne pourrait comprendre uniquement avec la bande sonore.

Vers le haut

Mise à jour : 6 janvier 2020

Office des personnes handicapées du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2017 Ce contenu Web externe, qui s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, peut comporter des obstacles à l'accessibilité puisqu'il est hébergé dans un autre site Web.